POLITIQUE


Les moyens de lutter contre les fausses informations au menu des discussions au sommet des agences de presse VIDEO

Saint-Pétersbourg, 2 juin, AZERTAC

Les principales agences de presse mondiales se sont réunies le 2 juin, en marge du Forum économique international de Saint-Pétersbourg, pour un sommet portant sur le thème «Vraie ou fausse information : défis pour le monde d’information contemporain».

Organisé par l’agence de presse russe TASS, le sommet a rassemblé les dirigeants et les délégués des agences telles que Associated Press, Reuters, Press Association, Anadolu, Bloomberg, ANSA, DPA, Xinhua, IRNA, Kyodo, Yonhap, AFP et d’autres ont mené des débats. L’Azerbaïdjan a été représenté à ce sommet par Aslan Aslanov, directeur général de l’Agence de presse nationale d’Azerbaïdjan (AZERTAC), président du Congrès mondial des agences de presse.

Lors du sommet animé et modéré par Mikhaïl Gousman, premier directeur général adjoint de l’agence TASS, et Giuseppe Cerbone, directeur général de l’agence italienne ANSA, des interventions ont été faites et des discussions ont été animées sur l’élimination des fausses informations sur fond de développement des technologies contemporaines, les problèmes qu’elles créent pour le journalisme, les moyens de se prévenir contre ce genre d’information.

Maria Zakharova, directrice du Département de l’information et de la presse du Ministère des Affaires étrangères de Russie, Sergueï Mikhaylov, directeur général de l’agence TASS, Kakuya Ogata, directeur du département des relations internationales de l’agence de presse japonaise Kyodo, et les autres intervenants ont indiqué que les fausses informations étaient diffusées à ce moment-là par les réseaux sociaux plus rapidement qu’auparavant et elles atteignaient un large public dans un laps de temps très court. Ils ont jugé nécessaire de mettre en place des mécanismes pour éliminer les fausses informations.

Les intervenants ont fait savoir qu’il n’était pas possible de lutter contre la fausse information par de fausses nouvelles, marquant que l’attention devait être dirigée vers la vérité en utilisant des ressources journalistiques et des traditions de journalisme sain.

Lors du sommet, les intervenants ont particulièrement souligné que les agences de presse devaient être attentives en diffusant des informations, ne pas mettre en danger la réputation qu’elles s’étaient forgée pendant des années.

Le sommet s’est poursuivi avec des discussions.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules