POLITIQUE


Michael Link : Les relations entre les différentes religions en Azerbaïdjan peuvent être un modèle pour les autres pays

A+ A

Bakou, 12 octobre, AZERTAC

Bahar Mouradova, vice-présidente du Milli Medjlis et chef de la délégation azerbaïdjanaise auprès de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE, s’est entretenue aujourd’hui avec Michael Link, directeur du Bureau des institutions démocratiques et des droits de l’homme (BIDDH) de l’OSCE, en visite en Azerbaïdjan.

Bahar Mouradova a fait savoir que l’Azerbaïdjan célébrera dans quelques jours le 25e anniversaire de la restauration de son indépendance d’Etat. Elle a souligné que la visite des représentants des Etats amis, ainsi que des organisations internationales en Azerbaïdjan à la veille de cet événement revêtait une grande importance.

Le référendum organisé en septembre dernier en Azerbaïdjan a été aussi abordé lors de l’entretien. Il a été noté que le peuple azerbaïdjanais s’est prononcé pour les modifications importantes proposées à la Constitution lors du référendum. Donc, l’Azerbaïdjan, en tant que pays indépendant, est entré dans une nouvelle étape. Les organisations internationales présentes en tant qu’observateurs au référendum ont confirmé que le scrutin avait été démocratique et transparent.

Bahar Mouradova a indiqué que l’Azerbaïdjan souhaitait élargir la coopération égale basée sur le respect et la confiance mutuels avec toutes les institutions de l’OSCE.

La vice-présidente du Milli Medjlis a l’importance du déploiement du maximum d’effort par les pays pour éliminer les cataclysmes survenus dans le monde entier. Elle a fait savoir que l’expérience azerbaïdjanaise dans le domaine concerné, la coexistence datant depuis des millénaires, celle des religions, des cultures, des groupes ethniques dans un climat de paix et de fraternité constituaient un très bon exemple. Le multiculturalisme, c’est le mode de vie des gens en Azerbaïdjan.

Michael Link a indiqué que l’Azerbaïdjan était devenu un espace accueillant des événements internationaux et a mis en valeur l’importance du 5e Forum humanitaire international de Bakou, ajoutant qu’il y avait participé. Il a dit avoir également assisté à un séminaire de deux jours portant sur le thème «Le dialogue inter-religieux sur la promotion de la non-discrimination et de la tolérance», marquant qu’il avait été important en termes d’échange d’information et d’expérience.

Michael Link a souligné que l’Azerbaïdjan jouissait d’une histoire ancienne en matière de dialogue inter-religieux, que les relations entre les différentes religions dans ce pays pouvaient être un modèle pour les autres pays.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules