POLITIQUE


Le titre de docteur honoris causa de l’UEB décerné au Premier ministre pakistanais

A+ A

Bakou, 14 octobre, AZERTAC

Ce vendredi 14 octobre, à l’Université d’Etat de Bakou s’est tenue la cérémonie de remise du diplôme de docteur honoris causa de cette université à Nawaz Sharif, Premier ministre de la République islamique du Pakistan.

Le Premier ministre pakistanais a d’abord visité le Musée Heydar Aliyev aménagé au sein de l’université.

Ensuite, Nawaz Sharif a rencontré les étudiants en ourdou de la faculté des langues et civilisations orientales de l’université. Le Premier ministre Nawaz Sharif s’est dit satisfait du niveau des étudiants, leur exprimant ses remerciements.

Puis, la cérémonie s’est poursuivie dans la salle de réunion de l’université où l’académicien Abel Maharramov, recteur de cet établissement d’enseignement supérieur, a salué au nom du corps enseignant le Premier ministre pakistanais, qualifiant d’historique sa venue à l’Université d’Etat de Bakou. Abel Maharramov a abordé l’alliance stratégique de haut niveau entre l’Azerbaïdjan et le Pakistan, soulignant que le Pakistan était le premier pays à avoir officiellement reconnu le génocide de Khodjaly. Il a fait savoir que le président Ilham Aliyev attachait toujours de l’attention au développement de la coopération entre l’Azerbaïdjan et le Pakistan dans différents domaines, mettant en valeur les services de Mehriban Aliyeva, première dame d’Azerbaïdjan, présidente de la Fondation Heydar Aliyev, visant à renforcer encore davantage les relations entre les deux pays.

Le recteur Abel Maharramov a informé le Premier ministre pakistanais sur l’Université d’Etat de Bakou.

Après, l’académicien Abel Maharramov a rendu publique la décision du Conseil scientifique de l’université concernant l’attribution du titre de docteur honoris causa au Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif.

Le diplôme et la toge de docteur honoris causa ont été remis au Premier ministre Nawaz Sharif.

Enfin, le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif a prononcé un discours devant le corps enseignant et les étudiants de l’Université d’Etat de Bakou. Il s’est félicité du niveau actuel des relations entre les deux pays. Le Premier ministre a hautement apprécié l’enseignement de l’ourdou à cette école supérieure, marquant qu’il apporterait son aide pour que ces étudiants poursuivent leurs études au Pakistan pour mieux maîtriser cette langue.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules