POLITIQUE


La coopération multiforme se développe entre l’Azerbaïdjan et l’Ouzbékistan

A+ A

Bakou, 17 octobre, AZERTAC

Le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Elmar Mammadyarov, en visite de travail à Tachkent pour participer à la 43e réunion du Conseil des ministres des affaires étrangères de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), s’est entretenu avec son homologue ouzbek Abdulaziz Kamil.

Elmar Mammadyarov a une fois de plus exprimé ses vives condoléances au peuple ouzbek ami pour le décès du président Islam Karimov, a-t-on appris auprès du Ministère des Affaires étrangères. Il a félicité l’Ouzbékistan d’avoir accueilli un évènement réputé comme la réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’OCI et s’est dit convaincu que ce pays assumera avec succès la présidence du Conseil pendant la prochaine période. Le ministre azerbaïdjanais a indiqué que la 43e réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’OCI serait consacrée aux thèmes d’actualité comme l’éducation et la sensibilisation.

Lors de l’entretien, les parties se sont félicitées du niveau de développement du dialogue politique et de la coopération multilatérale entre les deux pays.

Le ministre Elmar Mammadyarov a donné des informations sur la restauration de la Route de la Soie historique et, dans ce contexte, le projet du chemin de fer Bakou-Tbilissi-Kars, marquant qu’il existait des perspectives favorables pour que l’Ouzbékistan bénéficie de ce corridor de transports.

Les ministres ont évoqué la nécessité d’organiser des visites réciproques des délégations afin d’élargir la coopération en matière de transport et intensifier les liens économico-commerciaux.

Lors de l’entretien, les parties ont également échange sur l’ordre du jour de l’OCI et les questions régionales d’intérêt mutuel.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules