POLITIQUE


Tachkent: 43e session du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’OCI

A+ A

Tachkent, 18 octobre, AZERTAC

Tachkent, la capitale de l’Ouzbékistan, accueille la 43e session du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de la coopération islamique.

L’Azerbaïdjan est représenté à cette session par Elmar Mammadyarov, ministre des Affaires étrangères.

Le président par intérim de l’Ouzbékistan, Shavkat Mirziyoyev, a souligné lors de son intervention qu’il fallait déclarer une zone exempte d'armes nucléaires dans le Proche-Orient. «Lors de sa présidence à l’OCI, l’Ouzbékistan accordera une attention particulière à cette question. Il faut également développer les relations entre les pays membres dans les domaines technico-scientifique, culturel et humanitaire, commercial et des investissements», a-t-il estimé.

Ayant ensuite pris la parole, le secrétaire général Iyad Bin Amin Madani a insisté sur la nécessité d’élargir les liens entre les pays de l’OCI. İl a abordé les conflits dans le monde musulman, y compris celui entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Le secrétaire général a également insisté sur l’importance de redoubler les efforts pour rétablir la paix et la stabilité dans la région.

Le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères Elmar Mammadyarov est lui aussi intervenu lors de la session. «Des conflits armés, des actes terroristes, la crise des réfugiés et des migrants, des catastrophes humanitaires dans certains pays, des fausses informations sur la religion, des obstacles pour la paix et la sécurité continuent à exister dans notre monde fragile», a-t-il déploré.

Le ministre a également abordé le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules