ECONOMIE


La Croatie impatiente de voir l’acheminement du gaz azerbaïdjanais vers les Balkans par le gazoduc Ionien-Adriatique

A+ A

Bakou, 25 octobre, AZERTAC

La présidente croate Kolinda Grabar-Kitarovic, en visite officielle en Azerbaïdjan, s’est entretenue ce matin avec le président de la SOCAR Reuvneg Abdoullayev.

Le président de la SOCAR a dit que l’Azerbaïdjan avait considérablement contribué à la sécurité énergétique en Europe et à la diversification de l’infrastructure de transport gazier de ce continent. Il a donné des informations sur l’état d’exécution des projets de Gazoduc du Caucase du Sud, TANAP et TAP, constituant les segments du Corridor gazier Sud, destiné à acheminer le gaz naturel azerbaïdjanais vers l’Europe.

Reuvneg Abdoullayev a dit que la SOCAR avait signé avec la Croatie, l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine et le Monténégro un mémorandum d’accord sur la construction ultérieure du projet de gazoduc Ionien-Adriatique, marquant que ce document était une démarche importante en termes de sécurité et de diversification énergétique de la région.

La présidente de Croatie Kolinda Grabar-Kitarovic a évoqué l’importance du rôle du projet de gazoduc Ionien-Adriatique, dont son pays est l’initiateur, dans la sécurité énergétique en Europe, notamment dans les Balkans.

La présidente Kolinda Grabar-Kitarovic a dit que la Croatie attendait avec impatience l’acheminement du gaz naturel azerbaïdjanais vers les Balkans par le gazoduc Ionien-Adriatique.

Lors de l’entretien, les parties ont procédé à un échange de vue sur les questions d’intérêt mutuel.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules