ECONOMIE


L’Azerbaïdjan sera représenté par Natig Aliyev à la réunion de Vienne des pays membres et non membre de l’OPEP

A+ A

Bakou, 27 octobre, AZERTAC

Le ministre azerbaïdjanais de l’Energie, Natig Aliyev, participera à la réunion du Comité de Haut Niveau sur la mise en œuvre de l’accord d’Alger des pays membres et non membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) qui se tiendra à Vienne, le 29 octobre.

Outre l’Azerbaïdjan, les pays non membres de l’OPEP, tels que la Russie, le Kazakhstan, le Bahreïn, la Bolivie, le Brésil, le Brunei, le Canada, l’Egypte, la Colombie, la Norvège, la Malaisie, l’Oman, le Mexique, la République de Trinité-et-Tobago sont eux aussi invités à la réunion. Des présentations et discussions ayant trait au développement à court-terme du marché mondial du pétrole, les discussions avec les représentants des pays membres et non membres de l’OPEP concernant l’approbation des Etats non membres de la mise en œuvre de la décision de l’OPEP, ainsi que la menée des consultations figurent à l’ordre du jour de la réunion.

Ayant exprimé ses avis sur la réunion, le ministre de l’Energie Natig Aliyev a déclaré que l’Azerbaïdjan rejoignait l’initiative lancée pour la régulation, la stabilisation du marché pétrolier mondial et la hausse des prix du pétrole et se tenait prêt à apporter sa contribution à la conclusion d’un accord final.

«Je ne pense pas que les pays non membres protestent l’adoption de la décision finale concernant la limitation de la production pétrolière. Ici, la question importante, c’est d’éviter les contradictions entre les Etats membres de l’OPEP, en particulier l’Iran, la Libye, le Nigéria et l’Arabie Saoudite et de conclure un accord global», a précisé le ministre.

N Aliyev a ajouté que l’Azerbaïdjan déclarerait, lors de différents rencontres, qu’il n’accroîtrait pas sa production et son exportation de pétrole.

A noter que lors de la réunion informelle de l’OPEP qui a eu lieu le 28 septembre en Algérie, était conclu un accord sur la limitation de la production de pétrole entre 32,5-33 barils par jour. La décision finale devrait être prise lors de la réunion de Vienne le 30 novembre.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules