ECONOMIE


7 novembre 1949. Pour la première fois, du pétrole jaillit en mer

A+ A

Bakou, 7 novembre, AZERTAC

Le 7 novembre 1949, du pétrole jaillit pour la première fois en pleine mer aux Pierres de pétrole, à Bakou, la capitale azerbaïdjanaise, considérées comme la huitième merveille du monde. Avec le jaillissement du premier pétrole dans une profondeur de 942 m, l’Azerbaïdjan a gravé son nom dans l’histoire comme le premier pays produisant du pétrole en pleine mer. C’est ainsi qu’a commencé la nouvelle étape du développement de l’industrie pétrolière en Azerbaïdjan, Patrie de «l’or noir».

La production du pétrole des puits forés par les pétroliers Gourban Abbassov et Mikhaïl Kaverotchki, en décembre 1950, a augmenté encore plus la renommée des Pierres de pétrole. Le courage des pétroliers azerbaïdjanais a permis de conquérir la mer Caspienne.

En février 1951, le premier tanker chargé de pétrole a quitté les Pierres de pétrole. La même année, a été lancée la construction des jetées, des installations hydrotechniques, des lignes de communication, des immeubles et des zones de production.

La découverte des Pierres de pétrole a donné une impulsion à l’extension des travaux d’exploration dans tous les océans et mers. A l’époque soviétique, le pétrole extrait en Azerbaïdjan, notamment dans les Pierres de pétrole, était utilisé dans l’industrie métallurgique et spatiale.

Situées dans l’arrondissement de Pirallahi de la ville de Bakou, les Pierres de pétrole, dont les bases ont été jetées en 1947, sont la première plateforme pétrolière en mer dans le monde entier.

Elles ont été incluses dans le Livre Guinness des records comme la première plateforme pétrolière en mer.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules