POLITIQUE


Un fiasco arménien lors de la réunion de la Commission de suivi de l’APCE

A+ A

Bakou, 10 novembre, AZERTAC

Le rapport dans le cadre de la mission de la sous-commission sur les conflits entre les Etats membres du Conseil de l’Europe a fait l’objet de discussions lors de la réunion de la Commission de suivi de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), tenue le 9 novembre à Paris. Il a été noté que la sous-commission s’occuperait du Haut-Karabagh et des autres territoires occupés, ainsi que d’autres questions d’actualité.

Le membre de la délégation arménienne Armen Rustamian a protesté contre l’expression «le Haut-Karabagh et les autres territoires occupés» que le président de la sous-commission ad hoc et le rapporteur Stefan Schennach avait utilisée dans son intervention, indiquant qu’elle n’était pas conforme à la définition internationalement acceptée, confie Elkhan Suleymanov, membre de la délégation azerbaïdjanaise auprès de l’APCE. Le co-rapporteur chargé de suivi de l’Arménie, Alan Meale, a soutenu le délégué arménien.

Mais, Stefan Schennach a fermement protesté contre cette opinion d’Armen Rustamian, après quoi le député arménien a provoqué un désordre à la commission.

Cet amendement de l’Arménie a été ensuite mis aux voix par le président de la Commission de suivi et a été rejeté avec 31 voix contre et 3 voix pour.

L’expression «la région du Haut-Karabagh et les autres territoires occupés de l’Azerbaïdjan», première décision avancée par le rapporteur Stefan Schennach, a été adoptée à l’unanimité.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules