POLITIQUE


Il y a de larges opportunités pour approfondir encore les liens azerbaïdjano-allemands

A+ A

Bakou, 11 novembre, AZERTAC

Le président du Milli Medjlis Ogtay Assadov a reçu ce jeudi le nouvel ambassadeur d’Allemagne en Azerbaïdjan, Michael Kindsgrab.

Le président du parlement azerbaïdjanais s’est dit convaincu que l’ambassadeur n’épargnerait pas ses efforts durant son mandat afin de développer encore davantage les relations entre l’Azerbaïdjan et l’Allemagne dans tous les domaines.

Le président du Milli Medjlis a souligné que l’Azerbaïdjan attachait une grande importance au développement des liens avec l’Allemagne, un des membres les plus réputés de l’Union européenne. «Les rencontres que le président Ilham Aliyev a eues et les documents signés en marge de sa visite dans ce pays en 2004 ont constitué le début d’une nouvelle phase qualificative dans les relations interétatiques. Aujourd’hui, nos relations se développent en faveur du bien-être de nos peuples, ce qui confirme que nos relations sont fondées sur des bases solides», a-t-il estimé.

«73 documents signés entre nos pays ont constitué une base juridique fiable pour approfondir nos relations partenariales. Il est appréciable que nos liens se développent aussi dans les domaines économique, scientifique et culturel. Environ 170 entreprises allemandes opèrent aujourd’hui en Azerbaïdjan. Le climat favorable d’investissement existant dans notre pays aboutira à l’accroissement de ce chiffre», a précisé Ogtay Assadov.

Le président du parlement a dit que le Milli Medjlis disposait d’un groupe de travail sur les relations interparlementaires avec l’Allemagne et le Bundestag avait un groupe d’amitié pour le Caucase du Sud. Il a hautement apprécié les visites réciproques des députés des deux pays, leurs rencontres au sein des organisations internationales réputées. Ogtay Assadov s’est déclaré convaincu que des visites au niveau des présidents de parlement seraient effectuées dans les années à venir.

Le président du Milli Medjlis a présenté sa gratitude à l’Allemagne, pays exerçant la présidence de l’OSCE en 2016, pour les efforts déployés dans le processus de règlement du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh. Il a dit croire que ce conflit serait bientôt réglé dans le cadre des normes du droit international.

L’ambassadeur Michael Kindsgrab a dit qu’il ne ménagerait pas ses efforts durant son mandat pour approfondir encore davantage les liens entre les deux pays. Il a noté que l’Allemagne était intéressée par l’approfondissement des relations avec cette région du Caucase, ajoutant qu’il existait de larges opportunités pour approfondir encore les liens interparlementaires, économiques, culturels et humanitaires.

Lors de l’entretien, les parties ont échangé sur des questions d’intérêt commun.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules