POLITIQUE


Congrès de Bakou : le thème «L’avenir de la consommation de l’information» au cœur des discussions lors de la première session VIDEO

A+ A

Bakou, 16 novembre, AZERTAC

En marge du Ve Congrès mondial des agences de presse qui a entamé ses travaux au Centre Heydar Aliyev à Bakou, mercredi 16 novembre, s’est tenue la première session au sujet de «L’avenir de la consommation de l’information».

Le modérateur de la session Clive Marshal, directeur général de l’Agence britannique Press Association et président du Conseil du Congrès mondial des agences de presse, a d’abord parlé des questions inscrites à l’ordre du jour de cette session. İl a noté que cette session, lors de laquelle les discussions se concentraient sur l’avenir de la consommation de l’information, se penchait sur la proportionnalité de l’offre et de la demande dans l’industrie médiatique.

Le directeur du réseau de rédaction de la société médiatique News Corps Alan Oakley a souligné qu’actuellement, de grands changements avaient eu lieu dans le système d’information. De nouveaux e-journaux et e-plateformes en ligne ont vu le jour. Tous ces éléments reflètent des nouvelles qui influencent sur notre vie.

Le directeur général de la télévision Al-Arabiya, Turki Al-Dakhil, le responsable du département des réseaux globaux de la société médiatique Axel Springer, Romanus Otte, le directeur de la société Stibo Accelerator, Kim Svendsen et le correspondant de l’AZERTAC pour les Etats-Unis,Youssif Babanly sont eux aussi intervenu et ont parlé des tâches à réaliser sur l’avenir de la consommation de l’information.

Des échanges de vues et d’expériences ont également eu lieu sur les nouveaux modèles de l’application des technologies de la communication et de l’information par la société, ainsi que les moyens de transmettre les nouvelles au public.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules