POLITIQUE


Farid Ayyar : le congrès de Bakou a été une occasion en termes de promotion de l’Azerbaïdjan

A+ A

Bakou, 22 novembre, AZERTAC

Des travaux d’envergure ont été effectués pour l’organisation de haut niveau du Ve Congrès mondial des agences de presse. J’ai participé également aux réunions de conseil pour la préparation du Congrès de Bakou et je suis témoin des efforts qu’a faits le côté azerbaïdjanais. C’est ce qu’a déclaré Farid Ayyar, secrétaire général de la Fédération arabe des agences de presse (FANA).

Des questions très actuelles ont été discutées, un échange de vues sur les moyens de résoudre les défis auxquels les médias sont confrontés a été mené lors de cet événement international réunissant les représentants de médias en provenance de tous les continents du monde. J’espère que ces débats donneront de bons résultats, a-t-il estimé.

Le secrétaire général de la FANA a souligné que l’organisation du Congrès et de la XVIe Assemblée générale de l’OANA en Azerbaïdjan, aux confins de l’Est et de l’Ouest, terre de multiculturalisme, avait été l’occasion de promouvoir ce pays sur l’arène internationale. «Durant trois jours, l’attention des prestigieux médias internationaux s’est tournée vers l’Azerbaïdjan. C’est le président de la République Ilham Aliyev qui les a informés personnellement sur les réalités azerbaïdjanaises. Ce sont des questions très nécessaires», a-t-il fait savoir.

F. Ayyar a ajouté que Bakou était déjà reconnue comme l’un des principaux centres de la coopération internationale.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules