CHRONIQUE OFFICIELLE


Le président de la République reçoit les lettres de créance du nouvel ambassadeur du Maroc VIDEO

Bakou, 7 décembre, AZERTAC

Ce mercredi 7 décembre, le président de la République Ilham Aliyev a reçu le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Maroc en Azerbaïdjan, Mohamed Adil Ambarch, qui lui a remis ses lettres de créance.

Après avoir passé en revue la garde d’honneur, l’ambassadeur Mohamed Adil Ambarch a transmis ses lettres de créance au président Ilham Aliyev.

Le président de la République s’est entretenu avec l’ambassadeur.

Le président Ilham Aliyev a exprimé son espoir que les relations entre les deux pays se développeraient avec succès à la fois durant le mandat de l’ambassadeur Mohamed Adil Ambarch en Azerbaïdjan. Le chef de l’Etat a dit que les liens politiques entre la République d’Azerbaïdjan et le Royaume du Maroc connaissaient un très bon niveau, soulignant que son pays était intéressé par le développement de ces liens. Le président Ilham Aliyev a indiqué que l’Azerbaïdjan et le Maroc entretenait toujours une coopération étroite, se soutenaient au sein des organisations internationales, marquant que cela était déjà devenu une tradition. Le chef de l’Etat a mis en valeur la nécessité de déterminer également les autres domaines de la coopération, notant que le niveau du commerce bilatéral était très inférieur et maquant l’importance de la coopération aussi dans les secteurs énergétique, touristique et dans l’import-export. Le président Ilham Aliyev a fait savoir qu’il était possible de hausser le chiffre d’affaires en tenant compte du potentiel et des opportunités d’exportation des deux pays. Le président de la République a évoqué la nécessité de renforcer les relations amicales entre les deux pays.

L’ambassadeur Mohamed Adil Ambarch s’est lui aussi félicité du très bon niveau des liens politiques entre le Maroc et l’Azerbaïdjan et a dit qu’il ne ménagerait pas ses efforts pour porter les relations bilatérales à un niveau plus élevé. Mohamed Adil Ambarch a parlé de l’importance de la coopération dans un certain nombre de secteurs économiques, notamment dans l’énergie. L’ambassadeur a dit que l’Azerbaïdjan était considéré dans son pays comme une plateforme de coopération dans la région, ajoutant que le Maroc, pour sa part, pourrait jouer un rôle de plateforme pour le tissage des liens avec les pays africains.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter