CHRONIQUE OFFICIELLE


Euronews diffuse l’interview du président Ilham Aliyev à cette chaîne lors du Salon Bakutel-2016 VIDEO

Bakou, 7 décembre, AZERTAC

Comme on l’a déjà annoncé, le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev avait accordé une interview à la chaîne de télévision Euronews lors de la visite du 22e Salon international des télécommunications et des technologies de l’information – Bakutel-2016, le 30 novembre dernier.

Euronews a diffusé un reportage sur l’interview du chef de l’Etat et le Salon Bakutel-2016.

Dans le reportage, l’importance du Salon Bakutel est mise en valeur, un coup d’œil est jeté sur l’histoire de création de la communication en Azerbaïdjan. «Depuis plus de 20 ans, Bakutel réunit les acteurs principaux du marché des télécommunications et les producteurs des technologies de l’information. Les frères Nobel ont ouvert la première ligne téléphonique en Azerbaïdjan il y a 135 ans. L’histoire de création de l’industrie de la communication en Azerbaïdjan remonte à cette date», souligne-t-on.

İl est noté que plus de 200 sociétés et 7 entreprises principales participent à la 22e édition du Salon Bakutel.

L’auteur donne également une large place à la participation du président Ilham Aliyev au salon.

Lors de son interview à Euronews, le président Ilham Aliyev a souligné que l’économie ne serait pas relancée grâce au pétrole et gaz dans les prochaines années. Ce n’est pas lié à la baisse des prix du pétrole et du gaz. Parce que les secteurs, tels que l’industrie, le tourisme, l’agriculture, les services à la personne, l’industrie des télécommunications, les technologies de l’information se développent dans le pays. Ce salon annuel prouve que l’Azerbaïdjan figure parmi les leaders du marché des télécommunications et des technologies de l’information dans la région.

L’auteur du reportage indique par ailleurs l’importance internationale de ce salon. «Le Salon Bakutel, plateforme unique pour la présentation de nouveaux produits en matière de technologies de l’information, est devenue un endroit où sont tissées des relations d’affaires étroites», dit-il.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter