POLITIQUE


L’Azerbaïdjan avance sûrement dans le système des relations internationales en coordonnant les intérêts VIDEO

Bakou, 9 décembre, AZERTAC

La chaîne de télévision Al-Jazeera diffuse une série d’émissions sur la politique intérieure et étrangère réussie de l’Azerbaïdjan.

La chaîne Al-Jazeera a poursuivi la série par une interview de l’adjoint du président de la République d’Azerbaïdjan, Ali Hassanov.

En parlant de l’orientation de la politique étrangère équilibrée de l’Etat azerbaïdjanais dans son interview, Ali Hassanov a noté que l’Azerbaïdjan poursuivait avec succès cette orientation politique. L’Azerbaïdjan avance à pas sûr dans le système des relations internationales en s’appuyant sur le principe de coordination des intérêts.

En réponse à la question concernant le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh, l’adjoint du président de la République a fait savoir que grâce à l’appui de certains milieux étrangers au pays agresseur, 20 pour cent du territoire azerbaïdjanais avaient été occupés, le génocide de Khodjaly avait été commis, plus d’un million d’Azerbaïdjanais étaient devenus des réfugiés et des personnes déplacées. L’occupation continue toujours à cause de la position non constructive de l’Arménie qui ne respecte pas les décisions et les résolutions des organisations internationales concernant le règlement équitable du conflit, ce qui constitue une menace pour la sécurité de toute la région, même de l’Europe. Le problème a atteint un niveau de catastrophe humanitaire.

Quant aux réformes politiques et économiques réalisées en Azerbaïdjan, Ali Hassanov a fait savoir qu’elles visaient à développer la démocratie, à optimiser encore davantage la vie économique en Azerbaïdjan. Ces réformes ouvriront la voie à la participation active de la jeunesse dans les processus politiques.

L’adjoint du président azerbaïdjanais a souligné que des réussites très importantes avaient été obtenues dans le pays en matière d’assurance de la liberté de parole et de presse, de réalisation des projets transnationaux dans le domaine de l’énergie et des transports, de transformation du pays en un centre de transit international.

En ce qui concerne les démarches effectuées afin de renforcer la coopération avec les Etats arabes, surtout les pays du Golfe, Ali Hassanov a dit que le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev était l’un des chefs d’Etat promouvant le plus les valeurs multiculturelles et la coopération humanitaire, se prononçant le plus contre l’islamophobie. Aujourd’hui, l’Azerbaïdjan figure parmi les pays qui se prononcent le plus fermement contre les tentatives de certains milieux occidentaux de former un personnage terroriste des musulmans.

L’adjoint du président azerbaïdjanais a fait savoir que le régime de visas de l’Azerbaïdjan avec les pays membres de l’Organisation de la coopération islamique avait été facilité, précisant que cela aurait un impact positif sur le développement des relations. Des hommes d’affaires en provenance des pays musulmans se sont déjà mis à venir en Azerbaïdjan pour conclure des accords. Ces liens s’intensifieront encore au cours de la période à venir.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules