DOCUMENTS OFFICIELS


Aux Azerbaïdjanais du monde

Bakou, le 24 décembre 2016.

Mes chers compatriotes,

Mes chers concitoyens,

La Journée de Solidarité des Azerbaïdjanais du monde du 31 décembre est célébrée, chaque année, à grande échelle comme un symbole de l’unité morale de nos compatriotes. Je tiens à vous saluer chaleureusement et présenter mes vœux de bonheur et de paix à chacun d’entre vous à la veille de cette fête préférée.

L’Etat azerbaïdjanais qui suit les conseils du leader national Heydar Aliyev accorde de l’attention au sort de nos compatriotes installés à l’étranger, attache une importance particulière à la défense de leurs droits, à leur organisation autour des idées de l’unité nationale et spirituelle. Il est appréciable que nos compatriotes vivant dans les pays étrangers renforcent eux aussi leurs liens avec la République d’Azerbaïdjan, font preuve d’amour et de fidélité pour la mère Patrie. Le 4e Congrès des Azerbaïdjanais du monde, organisé à Bakou en juin 2016, a constitué un événement important en vue de renforcer encore davantage l’unité entre nos compatriotes vivant à l’étranger, d’élargir les activités des organisations diasporiques. Il n’y a aucun doute que nos concitoyens œuvreront résolument, n’épargneront aucun effort pour accomplir les tâches imposées par le Congrès.

C’est avec fierté que j’indique que la République d’Azerbaïdjan a célébré les vingt-cinq ans de son indépendance en octobre dernier. Le potentiel économique établi, le progrès social et la stabilité socio-politique que nous avons atteints pendant la période écoulée nous permettent de réduire les impacts de la crise économique globale qui se poursuit toujours dans le monde entier et de protéger notre pays contre les risques.

Le référendum organisé le 26 septembre dernier concernant les amendements proposés à la Constitution a une fois de plus manifesté de manière évidente le niveau de développement de notre société. Les citoyens azerbaïdjanais ont fait preuve d’une maturité politique très forte en se prononçant pour les mêmes amendements ouvrant de nouvelles opportunités au renforcement de notre Etat, à la défense des droits et des libertés de l’homme.

Je suis convaincu que les activités conjointes et la fidélité inébranlable à la terre natale azerbaïdjanaise de tous nos compatriotes accroîtront encore plus notre force, nous permettront de surmonter bientôt l’agression militaire de l’Arménie, le seul problème freinant notre développement, de rétablir l’intégrité territoriale de notre pays. Lors des affrontements survenus sur la ligne de front en avril dernier à cause des provocations militaires de l’Arménie, les forces armées azerbaïdjanaises ont prévenu avec détermination les intentions insidieuses de l’ennemi et ont prouvé qu’elles étaient prêtes à libérer à tout moment les terres occupées de l’Azerbaïdjan.

La position équitable de l’Azerbaïdjan gagne de plus en plus le soutien croissant de la communauté internationale. La contribution de notre pays à la promotion du dialogue interculturel et à la solution des problèmes humanitaires globaux, son respect pour les valeurs multiculturelles et ses traditions de tolérance ont suscité dans le monde un respect profond pour notre peuple.

Aujourd’hui, la République d’Azerbaïdjan est entrée dans une étape très importante de son développement. Nous nous sommes fixé de grandes tâches pour la prospérité de notre Patrie, pour la rendre encore plus puissante et renforcer sa souveraineté. Tous nos compatriotes, y compris ceux qui vivent à l’étranger, doivent s’unir étroitement, défendre résolument, indépendamment de leur lieu de résidence, nos intérêts nationaux, mener une lutte de principe contre les actes provocateurs des milieux anti-azerbaïdjanais.

Je tiens à vous adresser mes plus sincères félicitations à l’occasion de la Journée de Solidarité des Azerbaïdjanais du monde et former pour vous tous mes vœux de bonheur, de prospérité et de succès dans vos entreprises.

 

Ilham Aliyev

Président de la République d’Azerbaïdjan

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter