CULTURE


L'exposition « Art de la marionnette » ouvre ses portes au Centre Heydar Aliyev
La vice-présidente de la Fondation Heydar Aliyev visite l'exposition

 

Bakou, 28 décembre, AZERTAC

L'exposition « Art de la marionnette » a ouvert ce mardi ses portes au Centre Heydar Aliyev.

La vice-présidente de la Fondation Heydar Aliyev, Leyla Aliyeva, a visité l'exposition.

Dans son discours lors de la cérémonie d'ouverture, le directeur du Centre Heydar Aliyev, Anar Alakbarov, a déclaré que le centre avait accueilli en 2016 de nombreux événements, y compris des conférences, des symposiums, des ateliers, des concerts et des expositions.

Il a dit que les œuvres présentées à l'exposition avaient été recueillies par la Fondation Heydar Aliyev pendant 10 ans. Anar Alakbarov a indiqué que l'exposition regroupait les travaux de 60 artistes et sculpteurs de 16 pays, y compris l'Azerbaïdjan. Il a remercié la première dame d’Azerbaïdjan Mehriban Aliyeva et la vice-présidente de la Fondation Heydar Aliyev, Leyla Aliyeva, pour leur soutien à l'organisation de l'exposition.

Aleksandra Khoudiakova, membre correspondant de l'Académie des Arts de Russie, a salué l’excellente organisation de l’exposition. «Je remercie la Fondation Heydar Aliyev et sa vice-présidente Leyla Aliyeva d'avoir organisé cet événement spectaculaire. C'est pour la première fois que je vois une telle exposition ».

Le membre de l'Union azerbaïdjanaise des artistes, Elmira Abbasly, a déclaré que l'exposition représentait la riche culture et l'histoire de l'Azerbaïdjan.

Le recteur de l'Académie des beaux-arts d'Azerbaïdjan, Ömer Eldarov, a qualifié l'exposition d’événement vraiment intéressant et unique.

Les participants de la cérémonie ont ensuite visité l'exposition.

Organisée par le Centre Heydar Aliyev, cette exposition regroupe 230 marionnettes.

L’exposition comprend des œuvres faites par des marionnettistes azerbaïdjanais, américains, allemands, australiens, belges, tchèques, estoniens, français, israéliens, italiens, lettons, russes, chypriotes, indonésiens, ukrainiens et japonais.

Récompensées lors d'un certain nombre de festivals internationaux et d'expositions, ces œuvres d'art composent une collection très spécifique que le Centre Heydar Aliyev a jamais organisée jusqu'à présent. La plupart des pièces sont uniques et sont donc d’une grande valeur artistique.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules