CHRONIQUE OFFICIELLE


Vœux du président de la République aux Azerbaïdjanais pour la Journée de Solidarité des Azerbaïdjanais du monde et le Nouvel an VIDEO

Mes chers compatriotes.

L’année 2016 va s’écouler. 2016 a été l’une des années les plus dures pour l’économie du pays. L’économie azerbaïdjanaise fait partie de celle mondiale. La crise économique mondiale a continué en 2016. En plus, la forte baisse des prix du pétrole sur les marchés mondiaux a conduit à la diminution significative de nos revenus. Dans une telle situation, nous ne pourrions trouver une issue qu’en menant des réformes sérieuses et nous y sommes parvenus.

L’économie azerbaïdjanaise a pu conserver sa durabilité, la stabilité économique a été assurée. Les réformes sérieuses et globales que nous avons menées cette année ouvrent de beaux horizons, de nouvelles perspectives pour notre développement futur. Il faut également souligner que malgré toutes ces difficultés, le secteur non pétrolier a connu une croissance de 5%, tandis que l’agriculture de plus de 2% en 2016. Nous avons réussi à maintenir nos réserves de change, ce qui est une question très importante. Car notre potentiel économique, nos ressources financières déterminent notre indépendance économique et politique.

En 2016, les programmes sociaux ont été réalisés en totalité. De nouveaux quartiers ont été construits afin d’améliorer les conditions de vie des personnes déplacées. Bien que la crise économique ait continué en 2016, les revenus de la population ont augmenté de 7%, le salaire moyen de 9%.

En bref, malgré toutes les difficultés, l’Azerbaïdjan s’est développé aussi en 2016. Je tiens à souligner une fois de plus que les décisions que nous avons prises cette année, notamment les mesures prises pour la diversification de l’économie du pays donneront leur résultat. Dans le même temps, nous avons fait des démarches significatives afin de diversifier l’exportation. Car nos revenus ont diminué avec la baisse des revenus pétroliers et nous pouvons combler cette lacune par le développement de l’exportation non pétrolière.

En 2016, notre position internationale s’est renforcée davantage. Le nombre de nos amis s’est accru. Quant à ceux qui ne nous aiment pas, ceux qui mènent de temps en temps des campagnes contre notre pays quittent la scène politique. L’Azerbaïdjan est parvenu à connaître un grand succès au sein des organisations internationales. Des instruments très nécessaires concernant le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh ont été adoptés par l’Organisation de la coopération islamique et le Mouvement des Non-Alignés. Le règlement du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh constitue la principale priorité de notre politique étrangère. Je peux dire que nos positions politiques et diplomatiques se sont renforcées encore davantage au cours de cette année. Aucun pays ne connait et ne connaîtra désormais le soi-disant régime du Haut-Karabagh. Le conflit ne doit être réglé que dans le cadre de l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan. Il n'y a pas d'autre solution à ce conflit. Les quatre résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU doivent être accomplies. Les présidents des pays coprésidents chargés de cette question et les dirigeants de l’OSCE et d’autres institutions ont déclaré à plusieurs reprises que le statu quo n’était plus tenable.

L’an 2016 restera dans l’histoire comme l’année de notre victoire militaire glorieuse. C’était pour la première fois que l’Azerbaïdjan a libéré depuis 1994 une partie de ces territoires occupés. En avril dernier, notre armée a infligé des coups durs à l’ennemi en empêchant un sabotage arménien et a libéré une partie des territoires envahis. Des milliers d’hectares de terre des régions d’Aghdéré, Fuzouli et Djabraïl ont été libérés des agresseurs. Des milliers d’hectares de terre sont actuellement sous le contrôle de l’armée azerbaïdjanaise.

Des soldats azerbaïdjanais sont tombés en martyr. Qu’ils reposent en paix. Le peuple azerbaïdjanais, les soldats et les officiers azerbaïdjanais ont fait preuve d’un véritable héroïsme. Aujourd’hui, notre drapeau flotte dans les territoires libérés des régions d’Aghdéré, Fuzouli et Djabraïl. Lors de ma visite dans ces territoires, j’ai noté encore une fois que le peuple et l’Etat azerbaïdjanais ne permettraient jamais la création d’un deuxième Etat arménien sur son territoire. Les combats d’avril constituent notre histoire glorieuse. C’est notre victoire historique. Elle rapproche le règlement du conflit.

Nous avons également enregistré de grands succès sportifs en 2016. Nos athlètes ont remporté une victoire historique aux Jeux olympiques de Rio. Ayant décroché 18 médailles, l’Azerbaïdjan a une fois de plus prouvé qu’il est un pays de sport et les athlètes azerbaïdjanais se classent parmi les meilleurs. L’Azerbaïdjan s’est positionné à la 14e place parmi les 200 pays pour le nombre de médailles. Il se classe à la 7e place parmi les pays européens, à la 2e place dans l’espace post-soviétique et à la 1ère place parmi les pays musulmans. C’est notre grande victoire sportive et elle manifeste la puissance de notre peuple et notre pays.

Cette année, nous avons célébré le 25e anniversaire de notre indépendance. Nos militaires ainsi que nos sportifs nous ont apporté la joie de victoire pendant cette année importante.

En 2016, des démarches importantes ont été effectuées en matière de sécurité énergétique. La mise en œuvre du projet de Corridor gazier Sud avance avec succès. Le Conseil consultatif du Corridor gazier Sud s’est déjà tenu, à l’initiative de l’Azerbaïdjan, pour la deuxième fois à Bakou au début de l’année et tous les pays et les organisations internationales y ayant participé ont souligné, dans la résolution finale adoptée, une fois encore le rôle de leader de l’Azerbaïdjan. Le Corridor gazier Sud est un projet énergétique global et international qui se réalise à l’initiative et avec le grand soutien financier de l’Azerbaïdjan. C’est un projet historique. Après l’exécution du projet l’Azerbaïdjan en tirera de très grands bénéfices. Donc, cette année, tous les travaux ont été réalisés à haut niveau conformément au calendrier et je suis convaincu que ce gigantesque projet transnational sera mis en service à temps prévu.

Je pense que cette année nous avons effectués des démarches historiques en matière de sécurité de transport. Comme vous le savez, la mise en œuvre du corridor de transport Est-Ouest arrive déjà à son terme et l’Azerbaïdjan a réalisé de grands travaux en vue de mettre en service du corridor de transport Nord-Sud. Les travaux à réaliser dépendant de l’Azerbaïdjan dans le cadre des corridors Est-Ouest et Nord-Sud sont déjà presque terminés. Nous avons achevé tous les travaux pendant un court laps de temps et dans l’avenir nous feront des efforts supplémentaires pour que ces deux magistraux importants soient bientôt mis en service.

L’année 2016 a été marquée par l’organisation d’un référendum en Azerbaïdjan. Le référendum a été libre et transparent. Tous les sondages d’opinion réalisés ont confirmé les résultats officiels du référendum. Selon les observateurs internationaux, le scrutin a été libre et transparent, aucun cas de fraude n’a été observé et les résultats du référendum ont reflété la volonté du peuple azerbaïdjanais. Les résultats du référendum représentent le grand soutien apporté par le peuple à notre politique. Je tiens à exprimer une fois de plus ma gratitude au peuple azerbaïdjanais pour ce soutien et cette confiance. Je tiens à rassurer le peuple azerbaïdjanais que je déploierai tous mes efforts pour continuer à défendre dignement les intérêts de notre Etat et de notre peuple.

L’année 2016 a été proclamée Année du multiculturalisme en Azerbaïdjan. Notre pays a accueilli cette année un certain nombre d’événements internationaux réputés. L’Azerbaïdjan a une fois de plus démontré au monde que les représentants de différents religions, nationalités et groupes ethniques peuvent vivre en paix et avec dignité dans un pays, sous le même ciel. L’Azerbaïdjan est un pays qui joue un rôle exceptionnel dans la promotion des idées de multiculturalisme.

Mes chers compatriotes, aujourd’hui, c’est la Journée de Solidarité des Azerbaïdjanais du monde. Je salue cordialement tous les Azerbaïdjanais du monde, je leur présente mes meilleurs vœux. Ils savent et doivent savoir qu’ils sont soutenus par l’Etat d’Azerbaïdjan, puissant et capable.

Mes chers sœurs et frères, je vous félicite de tout cœur pour le Nouvel an et la Journée de Solidarité des Azerbaïdjanais du monde, je vous souhaite une excellente santé et le bonheur.

Joyeuses fêtes !

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes