SOCIETE


Les organisations internationales exhortées à prendre des mesures pour assurer le retour du corps du soldat azerbaïdjanais

Bakou, 6 janvier, AZERTAC 

La Commission d’Etat en charge des prisonniers de guerre, des personnes portées disparues et des otages de la République d’Azerbaïdjan a exhorté les organisations internationales à prendre des mesures nécessaires pour assurer le retour du corps du soldat azerbaïdjanais Tchinguiz Gourbanov Salman oglou, tombé en martyr le 29 décembre dernier en empêchant les actions provocatrices et subversives d’un groupe de reconnaissance des forces armées arméniennes qui avait tenté de violer la frontière nationale de l'Azerbaïdjan.

« Bien qu'une semaine se soit écoulée depuis l'incident, les autorités arméniennes responsables de cette région préfèrent rester silencieuses et ne jugent pas opportun de commenter cette question humanitaire délicate », déclare dans un communiqué la Commission d’Etat en charge des prisonniers de guerre, des personnes portées disparues et des otages.

« Ce fait prouve encore une fois que la partie arménienne essaie de cacher le caractère humanitaire de l'incident, de gagner du temps afin de gagner des dividendes politiques et que ses activités sont destinées au public national », indique la Commission.

« La Commission d’Etat en charge des prisonniers de guerre, des personnes portées disparues et des otages appelle une fois de plus les organisations internationales compétentes à prendre des mesures nécessaires pour que l'Arménie mette fin à cette action inhumaine, respecte les exigences des Conventions de Genève et livre le corps du soldat azerbaïdjanais à son pays», conclut la Commission d’Etat.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules