POLITIQUE


Ali Ahmadov: l’Année de la solidarité islamique démontre l’importance que le président Ilham Aliyev accorde à cette question

Bakou, 14 janvier, AZERTAC

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce vendredi pour discuter des tâches découlant de l’ordonnance présidentielle sur la déclaration de l’an 2017 «L’Année de la solidarité islamique» en Azerbaïdjan.

Le vice-Premier ministre Ali Ahmadov a d’abord abordé l’importance et l’actualité de l’Année de la solidarité islamique proclamée en Azerbaïdjan. İl a noté qu’en déclarant l’année 2017 «L’année de la solidarité islamique» en Azerbaïdjan, le chef de l’Etat a exprimé sa position et celle du gouvernement azerbaïdjanais concernant cette question. «Dans le même temps, c’est l’illustration de la grande importance que le président Ilham Aliyev attache au monde islamique», a estimé le vice-Premier ministre, ajoutant que l’Azerbaïdjan avait tissé des relations mutuellement bénéfiques avec le monde islamique et se présentait comme organisateur des forums globaux.

«L’Azerbaïdjan apporte une grande contribution à la création d’un climat de tolérance, au multiculturalisme, à l’établissement du dialogue interculturel, ainsi qu’à la promotion des valeurs islamiques partout dans le monde. Les événements se déroulant dans les pays musulmans, les défis auxquels ils sont confrontés rendent plus actuel leur solidarité, le niveau insuffisant de cette solidarité ne nous fait pas seulement penser, elle nous préoccupe aussi. Avec cette décision, le président Ilham Aliyev a démontré la volonté de l’Azerbaïdjan d’apporter sa contribution à la solidarité islamique», a-t-il fait savoir.

Quant à l’importance des contributions que l’Azerbaïdjan pourrait apporter à la solidarité islamique, le vice-Premier ministre a souligné que les perspectives de développement du pays, sa place et son prestige sur l’arène internationale renforcaient encore plus la position de la république en ce sens.

Les intervenants – l’académicien Akif Alizadé, président de l’Académie nationale des Sciences d’Azerbaïdjan, Mikayil Djabbarov, ministre de l’Education, Mahmoud Mammadgouliyev, vice-ministre des Affaires étrangères, Fidouma Husseynova, adjointe du maire de Bakou, ont abordé des mesures à prendre dans le cadre de «L’année de la solidarité islamique», à savoir l’organisation des conférences scientifiques, des «tables rondes», des symposiums, des séminaires, des concours, la publication des articles scientifiques, des brochures et des livres, l’impression des timbres-poste.

Mubariz Gourbanly, président du Comité d’Etat en charge des organisations religieuses, Nazim Samadov, vice-ministre de la Culture et du Tourisme, Intigam Babayev, vice-ministre de la Jeunesse et des Sports, ont à leur tour parlé des événements prévus pour la promotion de la solidarité, des valeurs et de l’héritage islamique dans le monde entier, de l’organisation des visites mutuelles des représentants de la culture, des membres de la société civile et des jeunes des pays musulmans, des expositions et des festivals.

Arif Alichanov, président de la Société de la radio-télédiffusion d’Azerbaïdjan», Aslan Aslanov, directeur général de l’Agence de presse nationale d’Azerbaïdjan (AZERTAC), Bakhtiyar Sadigov, rédacteur en chef du journal «L’Azerbaïdjan», ont assuré que tous les événements concernant l’Année de la solidarité islamique seraient couverts à haut niveau.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules