POLITIQUE


Le Ministère de la Défense : Des mesures de rétorsion sont prises à la suite des tirs de l’ennemi

Bakou, 16 janvier, AZERTAC

La partie arménienne a utilisé des armes lourdes de gros calibre pour aggraver de nouveau la situation sur la ligne de contact des armées.

Les unités militaires arméniennes ont tiré le 15 janvier, de la soirée à la nuit, à des lance-mines de 60, 82 et 120 mm sur les positions des forces armées azerbaïdjanaises en direction de Terter et Aghdam du front, selon le service de presse du Ministère de la Défense de la République d’Azerbaïdjan.

Il n’y a aucune perte parmi les soldats azerbaïdjanais.

Les forces armées azerbaïdjanaises ont pris des mesures de rétorsion adéquates afin de réduire au silence la partie arménienne.

Le Ministère de la Défense azerbaïdjanais déclare que la responsabilité de l’aggravation de la situation sur la ligne de contact des armées tombe sur le régime militaro-politique de l’Arménie. Les unités militaires azerbaïdjanaises contrôlent actuellement la situation dans les zones le long du front.

 

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules