CHRONIQUE OFFICIELLE


Davos : entretien du président Ilham Aliyev avec Klaus Schwab, le directeur du Forum VIDEO

Davos, 18 janvier, AZERTAC

Le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, s’est entretenu, ce mercredi à Davos, avec Klaus Schwab, le directeur du Forum économique de Davos.

Le président Ilham Aliyev a remercié Klaus Schwab de l’avoir invité de nouveau au Forum économique de Davos. Quant à la coopération efficace entre l’Azerbaïdjan et le Forum économique de Davos, le chef de l’Etat a fait savoir qu’elle était entièrement compatible avec les objectifs du Forum de Davos visant à améliorer la situation dans des pays mondiaux.

Le chef de l’Etat a noté que d’importantes mesures étaient prises pour assurer la sécurité et restaurer la stabilité en Azerbaïdjan. Soulignant l'importance de la position géographique de l’Azerbaïdjan, le président de la République a dit que ce facteur avait contribué à la mise en œuvre des projets transnationaux de grande envergure, y compris ceux de transports Nord-Sud et Est-Ouest. Le président de la République a également abordé les processus de développement en cours en Azerbaïdjan ces dernières années, a fait savoir que le pays était entré dans une nouvelle phase de son développement et que des mesures efficaces avaient été prises pour diversifier l’économie, l’exportation y comprise.

«Les entretiens tenus en marge du Forum de Davos ont conduit à la réalisation d’un certain nombre de projets importants. Au cours des dernières années, l’Azerbaïdjan a accueilli des événements internationaux, y compris les premiers Jeux Européens. Le déplacement du pape François dans notre pays est l’évaluation du climat de tolérance en Azerbaïdjan», a estimé le chef de l’Etat.

Le directeur du Forum économique de Davos, Klaus Schwab, a noté que la coopération entre l’Azerbaïdjan et le Forum de Davos était efficace, la participation du président azerbaïdjanais à cet événement avait apporté sa contribution à la coopération bilatérale. Il a dit avoir témoigné du développement fort dans le pays. K. Schwab a par ailleurs parlé de la beauté de Bakou, a dit que la sécurité et la stabilité en Azerbaïdjan étaient un facteur clé dans son évolution. Il a également salué le climat de tolérance régnant en Azerbaïdjan.

Enfin, ils ont échangé sur une série de questions d’intérêt réciproques.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter