POLITIQUE


La presse égyptienne écrit sur les actes de sabotage de l’Arménie

Bakou, 18 janvier, AZERTAC

Un article sur les actes de sabotage que les unités de l’armée arménienne ont commis en avril et en décembre derniers à la ligne de contact avec les forces armées azerbaïdjanais a été publié dans le journal égyptien Misr al-Arabiya.

Dans l’article, le journaliste Ayman Al Amin attire l’attention sur le fait que la violation brutale du cessez-le-feu à la ligne de contact par les forces armées arméniennes avait déjà pris un caractère dangereux. «De tels cas peuvent conduire à la reprise des hostilités de grande envergure», écrit-il.

En se référant aux articles de l’AZERTAC, le journaliste souligne qu’avec ces actes de sabotage, l’Arménie tente d’impliquer l’Organisation du traité de sécurité collective, dont elle fait partie, dans le conflit du Haut-Karabagh, mais cette tentative a échoué.

L’auteur fait également savoir que l’Arménie ignore les 4 résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU, ainsi que les décisions de l’Organisation de la coopération islamique et d’autres institutions internationales concernant le règlement du conflit du Haut-Karabagh, ce qui est une menace majeure pour la sécurité régionale.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules