POLITIQUE


The Daily Caller : l’augmentation des efforts concernant le règlement du conflit du Haut-Karabagh lors de l’administration Trump est nécessaire

Washington, 24 janvier, AZERTAC

Le portail The Daily Caller a publié un article de Raoul Lowery Contreras, auteur du livre intitulé «Le massacre dans les montagnes. Le crime de guerre à Khodjaly et le conflit du Haut-Karabagh», dans lequel sont débattues des réalités géopolitiques dans le Caucase du Sud et la politique des Etats-Unis dans cette région lors de l’administration Trump.

L’expert souligne que Rex Tillerson, candidat au poste de secrétaire d’Etat des Etats-Unis, connaît très bien le Caucase du Sud. Parce que la société ExxonMobil qu’il avait dirigée opère et réalise ses projets dans cette région, y compris en Azerbaïdjan.

En abordant le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan qui est toujours en cours, R. Contreras écrit qu’en 1992-1994, plus d’un million d’Azerbaïdjanais ont été chassés de leur foyer natal en Arménie et des territoires de l’Azerbaïdjan occupés par ce pays. «La nomination de Rex Tillerson, qui connaît très bien l’espace post-soviétique, au poste de secrétaire général des Etats-Unis pourrait contribuer au règlement du conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan», écrit R. Contreras. Selon lui, la reprise des hostilités survenues début avril dans la région du Haut-Karabagh de l’Azerbaïdjan a démontré que le statu quo actuel n’était plus tenable et les violences dans la zone de conflit pourraient reconduire au déclenchement d’une guerre à grande échelle. Ce qui est en contradiction avec les intérêts de l’Ouest liés à la sécurité énergétique. Parce que deux pipelines d’importance stratégique passent près de la zone de conflit.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules