POLITIQUE


L’ambassadeur marocain : la proclamation de l’année 2017 Année de la solidarité islamique est une décision prise à temps VIDEO

Bakou, 25 janvier, AZERTAC

La proclamation de l’année 2017 Année de la solidarité islamique en Azerbaïdjan par le président Ilham Aliyev est une belle initiative et une décision prise à temps. Comme on le sait, à présent, il y a une mauvaise attitude envers les pays musulmans dans le monde. Bien sûr, ce n’est pas juste. Nous sommes tous conscients que l’Islam est une religion de tolérance et de compréhension mutuelle et il se base sur le respect mutuel. De ce point de vue, cette initiative du président azerbaïdjanais est très importante pour transmettre à la communauté internationale les vraies valeurs de notre religion pure. C’est ce qu’a déclaré Mohamed Adil Embarch, ambassadeur du Maroc en Azerbaïdjan, lors d’une interview exclusive à l’AZERTAC.

L’Azerbaïdjan est reconnu par sa tolérance sur l’arène internationale. Comme au Maroc, les représentants de différentes cultures et religions cohabitent pacifiquement dans ce pays. Le Maroc lutte lui aussi contre l’image négative formée sur l’Islam. Notre pays prend aussi des mesures nécessaires dans la lutte contre le terrorisme. Le Maroc appuie le travail pour promouvoir l’Islam comme une religion de tolérance et de respect et salue l’initiative du président azerbaïdjanais concernant l’Année de la solidarité islamique», a estimé le diplomate, ajoutant que les athlètes marocains participeraient eux aussi à la IVe édition des Jeux de la solidarité islamique qui se déroulerait à Bakou. «Nous tenterons de participer à tous les événements qui seront organisés à cette occasion en Azerbaïdjan», a-t-il conclu.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules