SPORT


Jayne Pearce : Les IVe Jeux de la solidarité islamique seront marqués par une série de nouveautés

 

Le département des opérations de presse du Comité des opérations de Bakou-2017 est content du partenariat média national avec l’AZERTAC

Bakou, 14 février, AZERTAC

Mme Jayne Pearce, directrice du département des opérations de presse du Comité des opérations des IVes Jeux de la solidarité islamique, a accordé une interview exclusive à l’AZERTAC concernant la préparation de cette compétition prestigieuse. On présente l’intégralité de l’interview.

- Mme Pearce, en tant que professionnelle expérimentée chargée des questions médiatiques des événements sportifs internationaux, y compris des Jeux olympiques, que pourriez-vous dire sur les nouveautés à appliquer lors de la 4e édition des Jeux de la solidarité islamique Bakou-2017?

Nous avons présenté un certain nombre de nouveautés lors des premiers Jeux Européens «Bakou-2015». L’une d’elles était la création des I-zones prévues pour l’interview des athlètes. Les Jeux de la solidarité islamique «Bakou-2017» seront, eux aussi, marqués par une série de nouveautés. Nous avons commencé à préférer la multi-accréditation qui est aujourd’hui plus populaire dans les médias. Car, le media ne se limite pas à l’écriture ou aux photos. Le temps exige de montrer ces caractéristiques en même temps. Et nous ne pouvons pas refuser cette demande. Nous allons créer des conditions pour les journalistes afin qu'ils puissent écrire, prendre des photos et préparer des vidéos à la fois. Mais ils doivent se conformer aux règles. J'espère que la multi-accréditation sera très intéressante pour les journalistes.

A propos, comment se déroule le processus d’accréditation des médias ? Quels pays se sont adressés pour l’accréditation de leurs journalistes ?

- Comme vous le savez, le processus d’accréditation des médias a été lancé le 16 janvier dernier et chaque représentant media désirant couvrir cette fête sportive peut s’adresser jusqu’à fin mars. Jusqu'à présent, 300 personnes ont demandé une accréditation. Bien sûr, le fait que la compétition aura lieu en Azerbaïdjan, les medias de votre pays dominent toujours. Cependant, chaque jour, on voit le nombre croissant des demandes depuis l’étranger. Parmi eux, figurent 11 pays dont la Turquie et la Grande-Bretagne. Les journalistes préfèrent couvrir certaines compétitions.

On prévoit d‘organiser les compétitions dans vingt disciplines lors de la 4e édition des Jeux de la solidarité islamique. Selon vous, quelles seront les plus intéressantes pour les fans ?

- Le programme est déjà connu. Les compétitions dans 20 disciplines figurent dans le programme. L’une des meilleures nouvelles pour les fans azerbaïdjanais est qu’ils pourront voir les disciplines très populaires dans votre pays lors de ces Jeux. Donc, les amateurs de sports auront l’occasion de suivre les compétitions de lutte, de judo, de boxe et d’haltérophilie. Les types de sports populaires dans l’arène internationale ont été inclus dans le programme.

L’année 2017 a été proclamée Année de la solidarité islamique en Azerbaïdjan par l’ordonnance du président Ilham Aliyev. Quelle est l’importance de l’organisation des Jeux de la Solidarité islamique dans l’Année de la solidarité islamique ? Comment peut-on en profiter ?

Bien sûr, c’est un événement remarquable pour l’Azerbaïdjan. Votre pays accueillera un nouvel événement international. Nous attendons des touristes d’environ 50 pays. Comme d'habitude, l’intérêt des bénévoles pour ces Jeux est très élevé. Certes, chacun d’entre eux est un héritage économique et humain pour l’Azerbaïdjan.

L’AZERTAC a été élu partenaire media officiel de la 4e édition des Jeux de la solidarité islamique «Bakou-2017». Probablement, ce choix est basé sur la riche expérience de notre agence dans la couverture des événements de haut niveau. Quelles sont vos attentes de ce partenariat ?

-Je pense que c’est un partenariat assez important. Nous avons eu un tel partenariat lors des premiers Jeux Européens «Bakou-2015». Il est nécessaire qu’en tant que partenaire media officiel, l’AZERTAC assure la couverture globale de ces Jeux. Nous vous fournirons un endroit confortable pour faire de meilleures photos. Dans le même temps, nous faisons confiance à l’AZERTAC pour la transmission opérationnelle des nouvelles aux lecteurs. L’un des autres facteurs attirant l’attention est que votre agence dispose d’un service multilingue. Nous sommes contents de travailler avec l’AZERTAC en tant que partenaire media national.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules