POLITIQUE


Ali Ahmadov : «Le soi-disant référendum prévu au Haut-Karabagh ne sera pas reconnu par la communauté internationale» VIDEO

Bakou, 16 février, AZERTAC

Le soi-disant referendum prévu au Haut-Karabagh ne sera pas reconnu par la communauté internationale. C’est ce qu’a déclaré aux journalistes Ali Ahmadov, vice-Premier ministre et vice-président du Parti du Nouvel Azerbaïdjan (YAP), en s’exprimant sur le soi-disant référendum que le régime séparatiste au Haut-Karabagh prévoit d’organiser.

Les Etats et les organisations internationales reconnaissent le Haut-Karabagh comme une partie intégrante de l’Azerbaïdjan, en témoignent les résolutions pertinentes. Bien que le problème n’ait pas été résolu à ce jour, cette approche n'a pas changé, a-t-il estimé.

A.Ahmadov a souligné que l’Azerbaïdjan ne permettrait jamais la création d’un deuxième Etat arménien sur son territoire, comme le réitère le président Ilham Aliyev. «Même un pouce de terre ne peut être séparé du territoire de l’Azerbaïdjan. Quant à l’organisation du soi-disant référendum par les Arméniens, cela ne concerne pas la solution du problème dans son ensemble, ni l’appartenance ou non du Haut-Karabagh à l’Azerbaïdjan. Bien sûr, les Etats mondiaux et les organisations internationales ne reconnaîtront pas ce référendum. Ce dernier et ses résultats n’auront aucune influence sur le Haut-Karabagh et les autres territoires occupés de l’Azerbaïdjan. Cela ne peut être évalué que comme une des provocations commises par l’Arménie afin de ralentir les mesures prises pour le règlement du conflit», a-t-il ajouté.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules