POLITIQUE


Bahar Mouradova: «Le soi-disant référendum prévu au Haut-Karabagh est une tentative de maintenir le statu quo concernant le conflit»

Bakou, 16 février, AZERTAC

Le soi-disant referendum qui est prévu dans les territoires occupés de l’Azerbaïdjan est une tentative de maintenir le statu quo concernent le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh. C’est ce qu’a déclaré Mme Bahar Mouradova, vice-présidente du Milli Medjlis, présidente de la commission des droits de l’homme du parlement azerbaïdjanais.

Elle a souligné que cette démarche provocatrice, ainsi que les tentatives de l’Arménie de changer le nom de la région du Haut-Karabagh qui fait partie de l’Azerbaïdjan démontraient que l’Arménie n’était pas intéressée par le règlement du conflit et servent à aggraver la situation dans la région.

«Toutes ces tentatives sont vaines», dit la vice-présidente du Milli Medjlis, ajoutant que ni les organisations internationales, ni les pays étrangers n’ont reconnu les soi-disant élections des soi-disant régimes et ne reconnaîtront désormais. «Toutes les organisations internationales considèrent le Haut-Karabagh comme une partie intégrante de l’Azerbaïdjan et ont déclaré officiellement qu’elles reconnaissaient l’inviolabilité des frontières et l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan», a-t-elle précisé.

B. Mouradova a réitéré que le soi-disant referendum était la violation flagrante de la Constitution de l’Azerbaïdjan et des normes et principes du droit internationale. Donc, il ne peut avoir aucune force juridique.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules