POLITIQUE


Ministère des Affaires étrangères : le soi-disant referendum n’est autre chose que la tentative de l’Arménie de se mentir à soi-même et tromper la communauté internationale

Bakou, 20 février, AZERTAC

Un soi-disant referendum constitutionnel est organisé dans les territoires occupés de l’Azerbaïdjan par l’Arménie contrairement aux lois azerbaïdjanaises et principes du droit international, la position de la communauté internationale, y compris les pays coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE.

L’organisation de ce soi-disant referendum, qui est considéré comme inacceptable et dont les résultats ne seront pas reconnus par la communauté internationale, n’est autre chose que la tentative de l’Arménie de se mentir à soi-même et tromper la communauté internationale, ainsi que de nuire à des négociations, lit-on dans un communiqué de Hikmet Hadjiyev, porte-parole du Ministère des Affaires étrangères d’Azerbaïdjan.

«L’observation de ce soi-disant référendum par un certain nombre de personnes que prétend le côté arménien est ridicule. Aucun pays, ni organisation internationale n’a envoyé des délégations pour observer ce référendum illégitime. Afin de justifier son activité infructueuse et illégale, l’Arménie a organisé elle-même la visite d’un groupe de personnes dans les territoires occupés. On peut appeler cette action comme un voyage touristique illégal. Notre enquête préliminaire nous permet de dire que la plupart d’entre eux sont ceux qui sont sous l'influence du lobby arménien et de l'Arménie, dont les noms figurent déjà dans notre liste noire. Les noms des autres seront précisés et ils seront, eux- aussi, inclus dans la liste des personnes indésirables. Les cas de venir dans les territoires occupés en étant séduits par l’Arménie ne font pas exception.

Au lieu de se livrer à ce genre d’action provocatrice et inutile, de tenter de se mentir à soi-même et tromper la communauté internationale, l’Arménie doit mettre un terme à sa politique d’agression, faire des efforts pour parvenir à un règlement du conflit et au rétablissement de la paix durable dans la région», stipule le communiqué.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules