POLITIQUE


Linas Linkevicius : la Lituanie ne reconnaît pas les résultats du soi-disant referendum au Haut-Karabagh

Vilnius, 23 février, AZERTAC

Les relations bilatérales entre la Lituanie et l’Azerbaïdjan s’élargissent au fur à mesure grâce à un dialogue politique étroit, les relations d’amitié entre nos peuples et la coopération sur un large éventail de questions d’intérêt commun, a déclaré Linas Linkevicius, ministre lituanien des Affaires étrangères, lors d’une interview à la correspondante de l’AZERTAC à Riga.

«Les deux pays tiennent les réunions régulières de la Commission intergouvernementale sur les questions de coopération bilatérale dans le cadre de l’Accord sur la coopération entre les gouvernements lituanien et azerbaïdjanais en matière d’économie, d’industrie et d’énergie. Cette année, la Lituanie envisage d’organiser la 5e réunion de la Commission intergouvernementale», a annoncé Linas Linkevicius, ajoutant qu’il attendait avec impatience la visite de son homologue azerbaïdjanais Elmar Mammadyarov à Riga. Le chef de la diplomatie lituanienne a noté que les questions sur le renforcement davantage des relations bilatérales dans différents domaines de la coopération seraient au cœur des discussions lors de ce déplacement.

En réponse à la question sur le rôle de la Lituanie dans le règlement du conflit du Haut-Karabagh, le ministre a fait savoir que Vilnius était en faveur du règlement pacifique du conflit sur la base du non recours à la force, l’intégrité territoriale des pays et d’autres principes fixés dans la Charte des Nations Unies et l’Acte final d’Helsinki. «La Lituanie soutient les efforts de médiation des coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE sur le règlement pacifique du conflit», a-t-il ajouté.

Quant au soi-disant referendum organisé par le régime séparatiste dans les territoires occupés de l’Azerbaïdjan, M. Linas Linkevicius a souligné : «La Lituanie ne reconnaît pas les cadres constitutionnel et juridique du soi-disant référendum organisé le 20 février au Haut-Karabagh. Riga estime que les résultats de ce soi-disant référendum n’influent pas sur le statut juridique du Haut-Karabagh et ne résolvent en aucune façon à l’avance son statut final ou le bilan des négociations actuelles visant le règlement pacifique du conflit».

La Lituanie soutient l’activité du Groupe de Minsk de l’OSCE, ainsi que les efforts de ses coprésidents destinés au changement du statu quo et aux négociations de paix globales.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules