POLITIQUE


L’aggravation de la situation au front vise à renforcer la position du régime en Arménie

Bakou, 26 février, AZERTAC

Comme le rapporte le Ministère de la Défense de la République d’Azerbaïdjan, dans la nuit du 24 au 25 février, les forces armées arméniennes ont tenté d’attaquer les postes de l’armée azerbaïdjanaise et s’emparer des positions favorables en direction de Khodjaven-Fuzouli afin de commettre des provocations tout au long du front.

L’aggravation de la situation et la provocation militaire au front sont la suite des provocations politiques de l’Arménie comme le soi-disant referendum organisé le 20 février dernier dans les territoires occupés de l’Azerbaïdjan. C’est ce qu’a déclaré dans un communiqué Hikmet Hadjiyev, porte-parole du Ministère des Affaires étrangères.

«Les provocations politiques et militaires de l’Arménie visent à empêcher le règlement négocié du conflit, détourner l’attention de la communauté internationale de la responsabilité de l’Arménie pour le génocide de Khodjaly à la veille de son 25e anniversaire et renforcer la base sociale et la position perdues du régime au pouvoir en Arménie avant les élections législatives dans ce pays.

L’Azerbaïdjan déclare à plusieurs reprises que la présence des troupes arméniennes dans ses territoires occupés est la principale cause des tensions, comme en témoignent les hostilités survenues en avril dernier. La communauté internationale et les chefs d’Etat des pays coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE ont déclaré à plusieurs reprises que le statu quo actuel était inacceptable, intenable et il devait être changé.

Les troupes arméniennes doivent être retirés de façon complète et inconditionnelle des territoires occupés e l’Azerbaïdjan conformément les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l’Onu afin de prévenir l’aggravation de la situation, changer le statu quo et assurer la paix durable dans la région.

C’est l’Arménie qui est responsable de l’aggravation de la situation au front et c’est au régime militaro-politique qu’incombe toute la responsabilité de ces incidents», stipule le communiqué.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules