ECONOMIE


Khalid Abdulaziz Al Falih : L’Azerbaïdjan a mérité le plus grand respect en restant fidèle à ses engagements concernant la production pétrolière VIDEO

Bakou, 26 avril, AZERTAC

L’Azerbaïdjan, avec l’Arabie saoudite et l’Angola, a mérité le plus grand respect en restant fidèle à ses engagements concernant la production pétrolière. Nous appelons les autres pays à respecter leurs engagements. C’est ce qu’a déclaré Khalid Abdulaziz Al Falih, ministre saoudien de l’Energie, de l’Industrie et des Ressources minières, lors d’une interview à Bakou.

Qualifiant d’utile et fructueux son entretien avec le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, le ministre a noté que les deux peuples et pays étaient frères et bons partenaires. «Nous sommes en accord sur les grands projets. Les mesures que nous prenons servent les intérêts de nos peuples. Nous partageons les mêmes valeurs tant au Caucase qu’au Proche-Orient», a-t-il précisé.

Quant à la coopération en matière de pétrole, Khalid Abdulaziz Al Falih a annoncé que tous les pays accomplissaient leurs engagements. «Nous sommes arrivés à la conclusion que les consommateurs de pétrole ne peuvent bénéficier que des souhaits des producteurs. Nous avons mené les consultations avec nos partenaires à la fin de l’année dernière. L’Azerbaïdjan a pleinement accompli son engagement de réduire sa production de 35 mille barils par jour. Votre pays conserve encore son leadership dans la production de pétrole», a-t-il ajouté.

Ayant abordé les possibilités de coopération des deux pays dans plusieurs domaines, le ministre a porté à l’attention que l’exportation des produits agricoles de l’Azerbaïdjan vers l’Arabie saoudite serait l’une des prochaines mesures à prendre. «En plus, nous nous sommes intéressés à étudier l’expérience de l’Azerbaïdjan dans le secteur de la production de l’aluminium. L’organisation des visites mutuelles et des réunions sont nécessaires pour atteindre cet objectif. Nous avons besoin de diversifier notre économie. Les deux pays pourraient profiter de l’échange d’expérience. Nous allons encourager les entreprises géantes saoudiennes d’investir en Azerbaïdjan. Nos hommes d’affaires s’intéressent à investir dans un pays sûr. Je pense que l’Azerbaïdjan est un bon modèle dans ce sens», a-t-il ajouté.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules