POLITIQUE


Les ministres de la défense azerbaïdjanais, turc et géorgien se sont réunis à Batoumi

Tbilissi, 23 mai, AZERTAC

Les ministres de la Défense azerbaïdjanais, turc et géorgien se sont réunis à Batoumi pour une rencontre trilatérale.

Dans son discours d’ouverture, le ministre géorgien de la Défense Levan Izoria a parlé des liens entre les trois pays, des perspectives de la coopération militaire, des processus se déroulant dans la région et le monde entier, du terrorisme et du séparatisme globaux.

Le ministre Levan Izoria a exprimé ses condoléances aux familles de ceux qui ont perdu la vie dans l’attentat à Manchester et a noté que la Géorgie condamnait fermement le terrorisme.

Le ministre turc de la Défense Fikri Isik a pour sa part souligné que son pays luttait lui aussi contre le terrorisme.

De son côté, le colonel-général Zakir Hassanov, ministre azerbaïdjanais de la Défense, a condamné avec la plus grande fermeté l’attentat perpétré dans la ville de Manchester. Il a noté que l’Etat d’Azerbaïdjan affichait une position très forte contre le terrorisme. «Les actes terroristes causant la mort des civils visent à perturber la stabilité et à nuire à la coopération et à la paix internationales. Tous les pays doivent mener une lutte commune contre ce fléau», a-t-il estimé.

Les perspectives de la coopération militaire entre l’Azerbaïdjan, la Géorgie et la Turquie, la sécurité régionale et la protection des projets économiques réalisés dans la région seront au centre de l’attention lors de la réunion tripartite.

Il a été noté que la coopération trilatérale contribuerait à la sécurité dans la région. La protection des projets régionaux donnera de l’élan non seulement à la sécurité des projets, mais aussi à la stabilité dans la région, à l’amélioration du bien-être des peuples et au développement.

Le conflit du Haut-Karabagh, l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan et de la Géorgie, les processus en cours en Turquie ont été au centre d’attention lors de la réunion. Les parties ont dit soutenir sans équivoque l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan et de la Géorgie et se sont déclarées favorables pour la solution des problèmes du Haut-Karabagh et de l’Ossétie du Sud au sein de l’intégrité territoriale des Etats.

La réunion s’est soldée par la signature d’un protocole conjoint.

Les trois ministres ont tenu une conférence de presse à l’issue de la rencontre.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules