POLITIQUE


Le MAE : L’intention d’effectuer des vols à titre de voyages touristiques depuis l’aéroport de Khodjaly constituent une nouvelle provocation arménienne

Bakou, 25 mai, AZERTAC

L’intention de l’Arménie d’effectuer des vols à titre des voyages touristiques depuis l’aéroport de Khodjaly, situé dans le territoire azerbaïdjanais occupé par les forces armées arméniennes, constituent une nouvelle provocation de l’Arménie. Ce genre d’acte provocateur que l’Arménie cherche à réaliser intentionnellement porte une atteinte grave au processus de règlement du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh et sert à aggraver la situation. C’est ce qu’a déclaré aux médias Hikmet Hadjiyev, porte-parole du Ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères.

Hikmet Hadjiyev a fait savoir que l’espace aérien situé au-dessus du territoire occupé de la République d’Azerbaïdjan était le territoire aérien souverain de l’Azerbaïdjan. L’aéroport de Khodjaly est identifié en tant que propriété de la République d’Azerbaïdjan par un code spécial de l’Organisation de l’aviation civile internationale.

L’espace aérien au-dessus des territoires occupés a été interdit aux vols par la République d’Azerbaïdjan, puisqu’il n’est pas possible de garantir la sécurité dans cette partie du territoire aérien souverain de l’Azerbaïdjan. Cette position de l’Azerbaïdjan est soutenue par l’Organisation de l’aviation civile internationale et la Conférence européenne de l’aviation civile.

Les tentatives de l’Arménie d’utiliser l’aéroport de Khodjaly et d’effectuer des vols illégaux sont la violation de la Loi de la République d’Azerbaïdjan relative à l’aviation, les normes et les principes impératifs du droit international, la Convention de Chicago sur l’aviation civile internationale, les instructions et les règles de l’Organisation de l’aviation civile internationale.

Nous invitons les co-présidents du Groupe de Minsk de l’OSCE, partie chargée du règlement du conflit, à prendre des mesures pour empêcher cette provocation de l’Arménie. En général, les actes illicites de l’Arménie dans le territoire occupé de l’Azerbaïdjan, dont les activités économiques, le pillage des ressources naturelles, la destruction des éléments matériels du patrimoine, la modification de la situation démographique en y installant des colons arméniens, les tentatives d’utiliser l’aéroport de Khodjaly, l’organisation des élections illégitimes portent une atteinte grave à la solution négociée du conflit et vise l’annexion du territoire occupé de l’Azerbaïdjan.

Pour prévenir cette nouvelle provocation de l’Arménie, la partie azerbaïdjanaise utilisera des moyens juridiques internationaux, fera appel aux institutions internationales appropriées, notamment à l’Organisation de l’aviation civile, au Conseil interétatique sur l’aviation et l’utilisation de l’espace aérien.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules