POLITIQUE


L’importance du règlement du conflit arméno-azerbaïdjanais mise en valeur lors d’une conférence aux Etats-Unis

Washington, 25 mai, AZERTAC

Une conférence portant sur le thème «Le Caucase du Sud : difficultés et opportunités pour l’Administration Trump» s’est tenue à la Fondation Heritic. Ariel Cohen, directeur du Centre d’énergie et de ressources naturelles, Afgan Niftiyev, directeur du Centre de politique Caspienne, et Luke Coffee, directeur du Centre de politique étrangère de la Fondation Heritic sont intervenus lors de la conférence.

Lors de la conférence modérée par Nile Gardiner qui avait été adjoint de l’ancienne Première ministre britannique Margaret Thatcher, les intervenants ont avancé des propositions à l’Administration Trump relatives à la région du Caucase du Sud. Il est à noter que la Fondation Heritic est un centre d’études républicain conservateur et l’Administration Trump accorde une attention particulière aux idées énoncées dans cette institution.

Ariel Cohen a indiqué que la région du Caucase du Sud avait toujours revêtu une importance stratégique pour les Etats-Unis et l’Administration Trump devait accroître son rôle dans ma région. Mettant en valeur l’activité des autres pays dans le Caucase du Sud, Ariel Cohen a jugé nécessaire que les Etats-Unis prêtent une attention particulière à la coopération avec les pays de la région.

Le directeur du Centre de politique la mer Caspienne, Afgan Niftiyev, a souligné, lors de son intervention, que l’Azerbaïdjan et la Géorgie étaient les alliés stratégiques des Etats-Unis, que ces deux pays avaient des intérêts communs avec les Etats-Unis dans les corridors de transports et les projets énergétiques. Il a dit que le conflit du Haut-Karabagh n’était pas réglé depuis de longues années et 20 pour cent du territoire de l’Azerbaïdjan demeurait toujours sous l’occupation arménienne, ajoutant que l’intensification des efforts par le gouvernement américain à ce sujet contribuerait au règlement de ce conflit ainsi qu’à la croissance économique dans la région. Afgan Niftiyev a également souligné que la partie arménienne créait des menaces contre les projets stratégiques d’infrastructure et d’énergie dans la région.

Luke Coffee a noté que les paramètres majeurs de la politique des Etats-Unis dans la région devaient être dirigés au renforcement de la souveraineté des pays régionaux et au maintien de la stabilité régionale. Il a fait savoir que l’administration américaine pourrait lutter avec l’Azerbaïdjan et la Géorgie contre le terrorisme radical et que les deux pays joueraient un rôle important dans ce domaine. En parlant de l’importance de l’accroissement de l’attention par la nouvelle administration des Etats-Unis au règlement du conflit dans la région, Luke Coffee a dit que la région azerbaïdjanaise du Haut-Karabagh et sept districts adjacents avaient été occupés, mettant en valeur la nécessité d’appliquer la même approche pour tous les conflits.

Youssif Babanly

Envoyée spéciale de l’AZERTAC

Washington

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules