CULTURE


«L’Etoile polaire» de la jeune compositrice Arzou Abbassova dans une première mondiale

Bakou, 2 juin, AZERTAC

«L’Etoile polaire» de la jeune compositrice Arzou Abbassova dans une première mondiale», lit-on dans un communiqué de presse de l’Association Donne in Musica en Serbie.

Kragujevac a accueilli le 14ème Concours international Donne in Musica (les Femmes dans la musique). Organisé par l’Association Donne in Musica, le concours a rassemblé de jeunes musiciens, des élèves des écoles de musique et des étudiants des facultés des beaux-arts.

L’objectif du concours est de confirmer les talents de compositeur et de musique des femmes.

L’œuvre intitulée «L’Etoile polaire» de la jeune compositrice azerbaïdjanaise Arzou Abbassova a été au centre d’attention du concours. L’œuvre a été interprétée par les violonistes Ana Radosavljevic et Milica Mladenovic, étudiantes de la faculté des beaux-arts Mitrovic, sous la direction musicale du professeur Vladimir Kokh.

«L’Etoile polaire» de la jeune compositrice talentueuse Arzou Abbassova avait été interprétée en novembre 2016 au 4ème Concours international des jeunes compositeurs «Muse» (Multicultural Sonic Evolution) à New York, où elle avait décroché la première place d’après la décision du jury. «L’Etoile polaire» avait été interprétée le 19 novembre au festival «Sounds of Arts» à New York.

Arzou Abbassova est étudiante en première année de la Faculté des relations internationales à l’Université ADA. Dès le début de ses études universitaires elle a été élue responsable du Club de musique opérant au sein de l’université et s’est produite avec des programmes de concert très intéressants devant les enseignants et les étudiants de cet établissement d’enseignement supérieur.

Arzou Abbassova avait fait ses études de compositeur à l’école secondaire de musique No35 G. Charoïev de la ville de Bakou pendant 11 ans et avait été diplômée de la faculté de compositeur en 2016. Pendant ses années d’études à l’école de musique, elle avait été plusieurs fois lauréate des concours nationaux et internationaux.

Pendant la période écoulée, ses œuvres se sont classées à la première place à un certain nombre de concours nationaux et internationaux. Les œuvres musicales d’Arzou Abbassova sont aujourd’hui introduites dans les programmes de concert et interprétées par des célèbres musiciens dans certains pays. Son professeur est la compositrice Piké Akhoundova.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules