POLITIQUE


Hikmet Hadjiyev : L’Arménie cherche à empêcher le règlement du conflit par les négociations substantives

Bakou, 17 juin, AZERTAC

Comme le Ministère de la Défense de l’Azerbaïdjan l’a informé, les forces armées arméniennes violent intensivement le cessez-le-feu en utilisant des armes lourdes et ont recours à des opérations provocatrices à la veille de la visite prévue des co-présidents du Groupe de Minsk de l’OSCE en Azerbaïdjan. Les forces armées azerbaïdjanaises ont essuyé des pertes en empêchant les provocations commises par l’Arménie. La chronique d’évolution de la situation sur la ligne de front depuis le 15 juin montre clairement que l’initiateur de la violation du cessez-le-feu et du recours à des provocations n’est que la partie arménienne. Ainsi, les prétentions de propagande mythique de l’Arménie concernant celui qui a violé le premier le cessez-le-feu tombent à l’eau. C’est ce qu’a déclaré aux médias Hikmet Hadjiyev, porte-parole du Ministère des Affaires étrangères.

«Les co-présidents du Groupe de Minsk de l’OSCE doivent prendre en considération que l’aggravation par l’Arménie de la situation sur la ligne de front est survenue à la suite de leur visite dans la région, y compris les territoires occupés de l’Azerbaïdjan. L’Arménie cherche délibérément à empêcher le règlement du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh par les négociations substantives et maintenir le statu quo fondé sur l’occupation en aggravant la situation sur la ligne de front.

La présence des forces armées de l’Arménie sur les terres occupées de l’Azerbaïdjan est la cause majeure de la violation du cessez-le-feu. Les normes et les principes du droit international, les résolutions appropriées du Conseil de sécurité des Nations Unies, les déclarations des co-présidents du Groupe de Minsk de l’OSCE et les propositions actuellement sur la table des négociations exigent le retrait des troupes arméniennes des terres occupées de l’Azerbaïdjan.

Les forces armées azerbaïdjanaises, présentes sur les territoires souverains du pays, assure, sur fond d’agression de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan, la défense du territoire azerbaïdjanais et surtout la sécurité de la population civile résidant dans les localités le long de la ligne de contact des armées.

La responsabilité de la situation survenue sur le front incombe entièrement à l’Arménie», a indiqué Hikmet Hadjiyev.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules