POLITIQUE


La France est engagée pour une solution négociée du conflit du Haut-Karabagh

Paris, 5 juillet, AZERTAC

La France déplore le nouvel incident meurtrier qui a eu lieu le 4 juillet près de la ligne de contact du Haut-Karabagh, dans le village d’Alkanly. C’est ce qu’a répondu la Direction de la communication et de la presse du Quai d’Orsay à la question écrite de l’envoyée spéciale de l’AZERTAC concernant la réaction de la France au dernier incident survenu dans le village d’Alkhanly de la région azerbaïdjanaise de Fuzouli.

Il a également été noté que la France appelle les parties au respect du cessez-le-feu et demeure pleinement engagée pour que soit apportée à ce conflit une solution négociée et durable, au bénéfice de la stabilité et de la prospérité de l’ensemble de la région.

Chahla Aghalarova

Envoyée spéciale de l’AZERTAC

Paris

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules