POLITIQUE


Le meurtre de la petite Zehra par l’armée arménienne au centre de l’attention des médias internationaux

Les médias réputés diffusent en parlent en se référant aux informations officielles de l’AZERTAC

Bakou, 6 juillet, AZERTAC

Les informations que l’AZERTAC diffuse, en se référant aux sources officielles, au sujet du nouveau crime meurtrier commis par les forces armées de l’Arménie dans le village d’Alkhanly de la région azerbaïdjanaise de Fuzouli sont au centre de l’attention des médias internationaux.

Les déclarations officielles des ministères des Affaires étrangères et de la Défense, du Parquet général de l’Azerbaïdjan sur le nouvel acte criminel de l’armée arménienne ont été transmises par l’AZERTAC à la communauté mondiale via les agences d’information faisant partie de l’Organisation des agences de presse d’Asie-Pacifique (OANA), de l’Agence islamique internationale de presse (IINA), de l’Union des agences d’information des pays turcophones (TKA), ainsi qu’à travers les agences de presse avec lesquelles elle entretient une coopération.

Le fait que les forces armées arméniennes ont tiré sur le village d’Alkhanly, tuant deux civiles et blessant une autre, a fait couler beaucoup d’encre dans les médias internationaux en langues anglaise, russe, espagnole, persane, arabe et française. Plus de 80 informations ont été diffusées, la position de l’Azerbaïdjan a été présentée au sujet de cet incident.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules