POLITIQUE


Le régime militaro-politique arménien a été critiqué à une réunion au Parlement européen

Bakou, 11 juillet, AZERTAC

La commission de la politique étrangère du Parlement européen a tenu sa réunion ordinaire le 10 juillet. Lors de la réunion, l’escalade de la tension récemment établie sur la ligne de contact des armées a largement été discutée par les députés européens et les experts indépendants azerbaïdjanais et arméniens invités à la réunion.

Lors des discussions, le député slovène Ivo Vajgl a marqué que l’Arménie était un pays agresseur et l’Azerbaïdjan avait subi l’agression, que plus d’un million d’Azerbaïdjanais étaient devenus réfugiés et déplacés internes et des personnes civiles avaient été tuées par l’armée arménienne le 4 juillet dernier. Il a souligné que ce conflit ne devait être réglé que conformément au droit international et ce droit prévoit le respect de l’inviolabilité des frontières internationalement reconnues.

La députée roumaine Norica Nicolai, rapporteur du Parlement européen pour l’Azerbaïdjan et membre de l’AP Euronest, a elle aussi critiqué de manière violente l’Arménie pour avoir tué délibérément des civils azerbaïdjanais et a ajouté que ce drame s’était en fait produit non dans le Haut-Karabagh, mais notamment dans un territoire peuplé par la population civile azerbaïdjanaise.

Le député letton Petras Austrevicius a dénoncé avec fermeté le bombardement de la population civile par l’Arménie et marqué que le risque d’escalade du conflit était très grave

La Croate Zeljana Zovko a mis en valeur l’importance de régler ce conflit seulement par des moyens pacifiques et souligné que la guerre était inadmissible. Elle a dit que ce genre d’escalade causait la mort des gens innocents et marqué la nécessité de l’empêcher. Un expert arménien, présent à la réunion, a exprimé ses regrets que la société arménienne ait été militarisée et le pouvoir ait été centralisé par l’administration présidentielle de l’Arménie.

De plus, quelques autres députés du Parlement européen ont pris la parole et exprimé leur préoccupation face aux incidents survenues ces derniers jours.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules