POLITIQUE


Il existe une bonne base juridique pour le développement des liens azerbaïdjano-autrichiens

Bakou, 18 juillet, AZERTAC

Le Premier ministre de la République d’Azerbaïdjan, Artour Rassizadé, s’est entretenu ce mardi avec la délégation conduite par Sophie Karmasin, ministre fédérale de la Famille et de la Jeunesse d’Autriche.

Le Premier ministre azerbaïdjanais a souligné l’importance de développer les relations existantes entre l’Azerbaïdjan et l’Autriche à l’avenir, marquant que les visites réciproques des fonctionnaires d’Etat et de gouvernement de haut rang avaient un impact positif sur les relations entre les deux pays. Il a également indiqué qu’il existait une base juridique et toute les conditions pour élargir la coopération mutuellement bénéfique dans divers domaines de l’économie, notamment en matière de non pétrolier, de tourisme et humanitaire.

Artour Rassizadé a fait savoir que le gouvernement azerbaïdjanais prenait des mesures importantes pour l’assurance de l’égalité des sexes.

Il a donné des informations détaillées sur le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh. Il a rappelé que l’expulsion de plus d’un million d’Azerbaïdjanais de leurs terres natales, le génocide de Khodjaly, le meurtre de petite Zehra de 2 ans et de sa grand-mère à la suite d’une provocation commise par les troupes arméniennes, et les actes de vandalisme comme celui-ci montraient le vrai visage agressif du gouvernement arménien.

A son tour, Sophie Karmasin a noté que son pays était intéressé par la coopération avec l’Azerbaïdjan, soulignant qu’elle avait mené lors de sa visite à Bakou des échanges de vues avec ses homologues azerbaïdjanais, exprimant leur intention de travailler ensemble et de poursuivre l’échange d’expérience mutuel sur les projets conjoints et les problèmes de la famille, de la femme et de l’enfant. Elle a fait part une fois de plus de la position de son pays sur le règlement du conflit du Haut-Karabagh notamment dans le cadre des normes du droit international et conformément aux principes de l’inviolabilité de l’intégrité territoriale et des frontières de l’Azerbaïdjan.

Les parties ont procédé à un échange de vues sur le renforcement de la coopération.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules