ECONOMIE


Le Forum Khazar a entamé son travail à Istanbul VIDEO

A+ A

Istanbul, 5 décembre (AZERTAC). Les projets d’énergie et de communication sont discutés au Forum Khazar, organisé au palais «Ciragan» à Istanbul par l’Institut des études stratégiques Khazar (HASEN) et accueillant les ministres turcs, azerbaïdjanais et des pays des Balkans, ainsi que les experts provenant de 35 pays du monde. 

Un film documentaire racontant l’extraction et le transport des ressources hydrocarbures de la mer Caspienne a été projeté au début du Forum.

Haldun Yavas, le secrétaire général de HASEN, a ouvert le Forum et a mis en relief son importance et le rôle constructif dans la région de l’importance des discussions des projets d’énergie et de communication inclus à l’ordre du jour.

Le message des félicitations du président Ilham Aliyev aux participants du Forum a été lu par Ali Hassanov, chef du département de l’administration présidencielle chargé des questions sociales et politiques. «Après les projets de l’oléoduc Bakou –Tibilissi – ceyhan et de gazoduc Bakou- Tibilissi –Erzurum, la mise en œuvre des nouveaux projets comme TransAnadolu et TransAdriatique, revêt une grande importance en termes de la sécurité énergétique de l’Europe et du monde. Le développement rapide de l’économie d’Azerbaïdjan permet de mettre en œuvre et d’investir des projets à grande échelle dans la région», est écrit dans le message.

Le chef d’Etat a souligné que les discussions des politiciens, éconolistes et sicentifiques contribueraient à l’émergence de nouveaux projets qui changeraient la carte énergétique de l’Europe et s’est dit convaincu que le Forum serait très productif et a souhaité plein succès à ses travaux.

Puis, la lettre des félicitations du président turc Abdullah Gül aux participants a été lue. Dans la lettre il est écrit que le projet TANAP mis en œuvre sous la direction de l’Azerbaïdjan serait l’épine dorsal du Couloir gazier du Sud. En plus, le chemin de fer Bakou-Tibilissi – Kars, la partie importante de la Route de la Soie, serait aussi mis en service l’année prochaine. Suite à ces projets, le bassin caspien serait le centre des lignes d’énergie et de communication.

Taner Yildiz, ministre turc de l’énergie et des ressources naturelles, a pris la parole et a souligné le rôle important de l’Azerbaïdjan et de la Turquie à la réalisation du Couloir gazier du Sud. La mise en œuvre du projet TANAP serait possible grâce aux efforts communs des pays frères. Les travaux préparatoires sont complétés et la construction serait bientôt reprise. Le gaz azerbaïdjanais n’apporterait pas seulement la contribution à l’Europe, mais aussi à la demande turque de 50 milliards de mètres cubes de gaz naturel.

Le Forum continue son travail par les discussions.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules