POLITIQUE


Le Conseil de coopération Union européenne-Azerbaïdjan a tenu sa réunion suivante à Bruxelles

A+ A

Bruxelles, 10 décembre (AZERTAC). Le Conseil de coopération Union européenne-Azerbaïdjan a tenu sa 11e réunion le 9 décembre à Bruxelles. L’Azerbaïdjan a été représenté à la réunion par une délégation conduite par Mahmoud Mammadgouliyev, vice-ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères. Et l’Union européenne a été représentée par Linas Antanas Linkevicius, ministre des Affaires étrangères de la République de Lituanie, et Stefan Füle, Commissaire européen chargé de l’élargissement et de la politique européenne de voisinage.

Cette réunion a été présidée par la partie azerbaïdjanaise.

Le vice-ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères a donné des informations sur le processus de négociation concernant le règlement du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh, soulignant la nécessité du règlement du conflit conformément aux normes et aux principes du droit international et au respect de l’intégrité territoriale et de la souveraineté des Etats, prévu par le Plan d’actions UE-Azerbaïdjan sur la Politique européenne de voisinage, marquant l’importance de la manifestation de la position décisive de l’UE concernant le règlement du conflit.

Les travaux effectués en format de la Politique européenne de voisinage et du Partenariat oriental ont fait l’objet des discussions dans le cadre des entretiens. Les parties ont salué les réussites obtenues dans les négociations menées en matière de l’Accord d’association entre l’UE et l’Azerbaïdjan et ont souligné l’importance de poursuivre les discussions. La signature de l’Accord sur la facilitation des visas entre l’UE et l’Azerbaïdjan, de la Déclaration conjointe établissant un Partenariat de mobilité a été saluée. Il a été noté que l’accord de réadmission était en train d’être achevé et serait bientôt signé.

Les discussions ont également porté sur les questions actuelles de la coopération entre l’UE et l’Azerbaïdjan dans les domaines de l’énergie et des transports. Le rôle important de l’Azerbaïdjan dans l’assurance de la sécurité énergétique en Europe, l’importance exceptionnelle des projets TANAP et TAP dans la réalisation du corridor gazier Sud ont été mis en relief. En ce qui concerne les transports, l’accent a été mis sur l’importance stratégique pour la région du chemin de fer Bakou-Tbilissi-Kars, dont l’initiateur est l’Azerbaïdjan.

Les réformes mises en œuvre en Azerbaïdjan ont également été abordées, l’activité du service ASAN a été saluée. La partie de l’UE a déclaré soutenir les réformes réalisées et s’est dite prête à apporter toute aide nécessaire dans ce domaine.

Après la réunion officielle, les discussions se sont poursuivies lors d’un dîner de travail. Un échange de vues a eu lieu sur l’état actuel et les perspectives de développement des relations avec l’UE, le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh, la sécurité énergétique, ainsi que les autres processus se déroulant dans la région.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules