POLITIQUE


Le président Ilham Aliyev désigné «Homme de l’année» par le magazine VİOAS

A+ A

Bakou, 24 décembre (AZERTAC). Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev est élu «Homme de l’année» par le magazine VİOAS. A cette occasion, l’édition de Noël du magazine a été consacrée à l’Azerbaïdjan.

Le magazine VİOAS, publié aux Seychelles, est chargé de transmettre au monde les réalités de la région de l’Océan Indien et de la mer d’Arabie. L’objectif principal du magazine consiste à couvrir les processus géopolitiques et d’attirer l’attention sur la protection de l’écosystème et le réchauffement climatique, la lutte contre la piraterie, le développement du tourisme, ainsi qu’à contribuer au renforcement de l’amitié et des relations entre les peuples vivant dans les îles de l'Océan Indien et des zones côtières.

La présidence de deux ans de l’Azerbaïdjan au Conseil de sécurité de l’ONU est attentivement suivie en République des Seychelles, qui tente d’être élu membre non permanent à cette institution.

Dans l’article est indiqué que le chef de l’Etat Ilham Aliyev a été réélu le 9 octobre 2013 à la tête de la République d’Azerbaïdjan avec le soutien du peuple. A la suite de la politique réussie du président Ilham Aliyev, le taux de pauvreté a diminué de 49 % à 5,5 % en Azerbaïdjan. L’augmentation de deux fois du produit intérieur brut d’ici à 2020 a été fixée comme objectif principal.

Le premier article intitulé «Homme de l’année» du nouveau numéro du magazine VİOAS est consacré au développement de l’Azerbaïdjan au cours des dix dernières années sous la présidence du président Ilham Aliyev.

Dans l’article où on donne des informations sur l’Azerbaïdjan, est écrit que le président Ilham Aliyev était le successeur du leader national Heydar Aliyev, qui a dirigé l’Azerbaïdjan de 1993 à 2003 et à l’époque soviétique de 1969 à 1982.

L’auteur écrit qu’en tant qu’un dirigeant réformateur le président Ilham Aliyev avait parvenu à un développement durable, au rétablissement des relations extérieures de haut niveau et à la réduction de la pauvreté.

On lit également dans l’article que des investissements publics devraient stimuler la croissance économique en 2014. L’auteur marque que l’élection du président Ilham Aliyev «Homme de l’année» par le magazine VIOAS montre à tel point le pays a changé depuis le siècle dernier. C’est à dire que l’Azerbaïdjan était devenu un modèle de développement pour d’autres jeunes pays.

Que l’Azerbaïdjan, élu en 2011 membre non permanent au Conseil de Sécurité de l’ONU, avait mené à bien sa mission sous l’égide du président du pays.

Dans un autre article intitulé «L’Azerbaïdjan apporte des contributions importantes au rétablissement de la justice au niveau international», il s’agit des contributions azerbaïdjanaises au rétablissement de la justice internationale et aux principes du droit international. «Lors de sa présidence au Conseil de Sécurité de l’ONU, l’Azerbaïdjan a poursuivi la coopération avec les pays membres et les organisations internationales. L’Azerbaïdjan a présidé le Conseil de Sécurité en mars 2012 et en octobre 2013. Durant cette période, un certain nombre de décisions importantes ont été prises, des questions concernant la paix et la sécurité internationales ont été examinées. À l’initiative de l’Azerbaïdjan, une réunion de haut niveau sur l’élargissement des relations entre l’ONU et l’Organisation de la coopération islamique a eu lieu», indique l’article. L’élection du président Ilham Aliyev «Homme de l’année» par le magazine VIOAS est la haute évaluation du chef de l’Etat d’Azerbaïdjan au niveau international et la notoriété croissante du pays dans l’arène internationale.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules