CHRONIQUE OFFICIELLE


Vœux du Président Ilham Aliyev à la Nation azerbaïdjanaise à l’occasion de la « Journée de Solidarité des Azerbaïdjanais du monde » et du Nouvel An VIDEO

A+ A

Mesdames et Messieurs,

Mes chers compatriotes,

Dans quelques minutes, nous entrerons dans l’année 2014. La dynamique du développement continu de l’Azerbaïdjan a été confirmée en 2013. Toutes les tâches que notre pays s’était imposé ont été accomplies avec succès.

L’an 2013 a été très fructueux pour l’Azerbaïdjan. Le développement harmonieux de notre pays réjouit tous les citoyens de l’Azerbaïdjan. Nos positions internationales ont été renforcées. L’Azerbaïdjan a élargi ses relations internationales bilatérales et multilatérales. Nous avons pratiqué une politique active en direction des institutions internationales, au sein desquelles nous sommes représentés et auprès desquelles nous avons obtenu un grand soutien. Cette année, l’Azerbaïdjan achèvera sa mandature au Conseil de Sécurité de l’ONU. L’Azerbaïdjan a été actif au Conseil de Sécurité de l’ONU. Notre pays a contribué à protéger le droit et la justice au niveau international.

Malheureusement les normes du droit international sont violées dans le monde. La non résolution du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh en est une illustration évidente. Nos territoires sont sous occupation armée depuis de nombreuses années. Les décisions et les résolutions adoptées par les institutions internationales ne sont pas respectées. Quatre résolutions du Conseil de Sécurité de l'ONU exigent le retrait immédiat et sans réserve des forces arméniennes des territoires occupés de l’Azerbaïdjan. Cependant l’Arménie ignore ces résolutions. L’OSCE, le Parlement européen, le Conseil de l’Europe, l’Organisation de coopération islamique ont adopté des décisions et des résolutions dans ce sens. Il est très dommageable qu’elles ne soient pas encore mises en oeuvre.

Le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh ne sera résolu que dans le cadre de l’intégrité territoriale de notre pays. Il n’y a pas d’alternative. L’Azerbaïdjan ne permettra jamais la création d’un deuxième soi-disant « Etat » arménien sur son territoire historique. L’Azerbaïdjan rétablira son intégrité territoriale et les Azerbaïdjanais retourneront sur leurs terres natales. Un jour, les Azerbaïdjanais seront réintégrés dans leurs territoires historiques. J’en suis sûr, je n’en ai pas le moindre doute. Nous devons devenir encore plus forts pour y parvenir, nous devrons avoir une armée plus puissante et accroître encore notre développement économique.

Nous avons enregistré de grands succès dans l’édification de notre armée. L’armée d’Azerbaïdjan figure parmi les armées les plus fortes au monde. Il reste encore beaucoup à faire, les réformes seront poursuivies en ce sens. Je tiens à dire que notre pays dispose d’un grand potentiel militaire. Nous avons acheté des armes modernes. Des équipements militaires sont maintenant fabriqués en Azerbaïdjan. En bref, le potentiel militaire et la capacité de combat de notre armée augmentent et cela me réjouit. Un pays puissant doit avoir une armée forte. Nous allons poursuivre notre politique en ce sens.

Quant à l’économie, il est à noter qu’il n’existe pas un deuxième pays qui se développe comme l’Azerbaïdjan s’est développé au cours de la dernière décennie. Toutes les institutions financières internationales et les données statistiques le confirment. Notre économie s’est accrue de 3,4 % au cours des dix dernières années et ceci est la meilleure référence au monde. Plus de 1,2 million d’emplois ont été créés. Actuellement, le taux de pauvreté s’est réduit à un peu plus de 5 %. Le chômage a diminué en Azerbaïdjan.

Les agences internationales de notation ont élevé la note de crédit de notre pays même dans ces années de crise. L’économie azerbaïdjanaise se classe, pour sa compétitivité, au 39ème rang à l’échelle mondiale, selon le Forum économique de Davos. C’est une grande réussite qui montre que notre pays se développe favorablement. Notre économie s’est diversifiée et ne dépend pas du pétrole. Les réformes et la politique économiques que nous avons menées au cours des dernières années ont conduit à la diversification de l’économie du pays. Je suis certain que nous constaterons de plus grands succès encore dans les années à venir. Notre programme de politique économique se déploie de façon régulière.

Il est évident qu’une économie forte contribue à la résolution des problèmes sociaux. L’Azerbaïdjan pratique une politique constante en ce sens. Je l’ai dit à plusieurs reprises et je tiens à dire une fois de plus que notre politique vise le citoyen d’Azerbaïdjan. Par conséquent, une forte politique sociale figure parmi nos priorités. Les salaires et les pensions de retraite ont augmenté, les sommes déposées dans les caisses d’épargne à l’époque soviétique ont été remboursées en 2012. D’autres programmes sociaux sont engagés de façon positive. Je suis sûr que notre politique dans le domaine social sera prorogée dans les années qui viennent. Notre fort potentiel économique me permet de le dire. Aucun pays ne peut se déclarer libre et indépendant sans avoir une économie indépendante. C’est pourquoi, je pense que l’indépendance dans le domaine économique est notre plus grande réalisation.

Les réformes politiques se poursuivent et continueront à être poursuivies dans notre pays. Des mesures importantes sont prises pour la construction d’une société démocratique en Azerbaïdjan, la primauté de la loi est assurée, toutes les libertés s’y exercent. Ayant procédé à des réformes politiques, l’Azerbaïdjan est en train de devenir un des pays-phare en ce sens.

La lutte contre la corruption et la concussion s’est intensifiée en 2013. Nous sommes parvenus à de meilleurs résultats. La lutte contre la corruption et la concussion est l’un des axes principaux de notre politique. Les sanctions pénales et administratives y jouent un grand rôle. Des réformes nous ont permis de faire de grands progrès dans ce domaine. Je tiens à souligner les activités du service ASAN, ouvert au début de l’année courante. Il a acquis une grande popularité dans la société, le service ASAN s’affirme dans le monde comme une marque de fabrique de l’Azerbaïdjan. Plus de 500 mille citoyens se sont adressés à ce service. Le service ASAN va augmenter le volet de ses compétences. Le nombre des services numériques sera également accru.

Cette année, l’Azerbaïdjan a accueilli le IIIème « Forum Humanitaire International » et le IIème « Forum Mondial pour le Dialogue Interculturel ». Ces événements ont focalisé l’attention de la communauté internationale sur notre pays. L’Azerbaïdjan est devenu un centre du dialogue interreligieux et interculturel. La volonté nationale et la tolérance religieuse sont les grandes richesses de l’Azerbaïdjan. Je peux vous dire que l’expérience de notre pays dans ce domaine est étudiée et hautement appréciée.

Bien sûr, le secteur pétrolier et gazier jouera un rôle important pour l’avenir du développement de notre pays. Plusieurs questions importantes ont trouvé leur solution en 2013, parmi lesquelles figure aussi le projet de gazoduc Transadriatique (TAP). Le projet de TAP a été confirmé comme route principale de l’acheminement du gaz. Un accord a été obtenu en 2012 pour la construction du gazoduc Transadriatique et de grands travaux ont été effectués cette année en ce sens. Le projet « Chahdeniz -2 » a été lancé le 17 décembre, c’est un projet historique. Il est « le » projet du XXIe siècle, le plus grand projet d’infrastructures énergétiques de l’Europe. Les projets «TANAP», «TAP» et « Chahdeniz -2 » sont des réussites et des réalisations historiques de l’Azerbaïdjan. Je tiens à saluer de tout coeur une fois de plus le peuple azerbaïdjanais à l’occasion de cette grande victoire. Ce projet est la clé de la réussite future de notre nation, de sa vie, il est un projet crucial pour le développement durable de notre pays.

Cette année a été une année d’élections présidentielles en Azerbaïdjan. Les élections se sont déroulées de manière libre et équitable. Les observateurs étrangers ont reconnu et agréé le déroulement des élections. L’essentiel étant que le peuple azerbaïdjanais ait lui aussi reconnu positivement ces élections. Les élections sont le reflet de la volonté entière du peuple azerbaïdjanais. Je suis reconnaissant à notre Nation de m’avoir renouvelé son attention et son soutien. Je tiens à réaffirmer devant notre peuple que je continuerai à toujours faire de mon mieux en faveur du développement et de l’avenir de notre pays.

Cette année, l’Azerbaïdjan est entré dans la petite famille des pays spatiaux. Au début de cette année, le lancement du satellite “Azerspace -1” fut une réalisation historique. Cet immense succès est le signe du grand travail accompli par notre pays. Le développement de l’industrie spatiale confirme l’envergure intellectuelle et économique de notre pays.

Chères sœurs et chers frères, ce jour est également celui de «  la Journée de Solidarité des Azerbaïdjanais du monde ». Je suis certain que tous les Azerbaïdjanais du monde sont fiers du fait que notre Etat soit solide. Un Etat qui travaille pour ses citoyens, qui vit en pensant à eux. Un Etat moderne, dynamique et démocratique qui est aujourd’hui la Patrie de tous les Azerbaïdjanais.

Je présente mes meilleurs vœux à tous les Azerbaïdjanais du monde à l’occasion de la « Journée de Solidarité des Azerbaïdjanais du monde » et je souhaite à toutes les familles azerbaïdjanaises du bonheur, de la prospérité et la paix.

Bonnes et heureuses fêtes! 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes