ECONOMIE


Le consortium du projet de TAP et l’entreprise IGB ont conclu un accord

A+ A

Bakou, 8 janvier (AZERTAC). Le consortium du projet de gazoduc Transadriatique qui acheminera le gaz naturel azerbaïdjanais du projet Chahdeniz- 2, et l’entreprise IGB qui réalise la préparation, le financement et la construction de l’interconnexion Grèce-Bulgarie (IGB) ont signé un mémorandum d’accord.

Le consortium de TAP et l’ICGB vont établir la faisabilité du projet, rapporte l’AZERTAC citant les médias turcs.

Les parties travailleront ensemble pour créer un réseau en anneau à Komotini. Grâce à cette coopération le gaz naturel azerbaïdjanais sera acheminé vers la Bulgarie et d’autres pays de l’Europe Sud-Est.

Le directeur des relations commerciales de TAP Lutz Landwehr s’est félicité de cet accord conclu et a qualifié ce contrat comme une occasion pour acheminer le gaz naturel de la mer Caspienne vers la Bulgarie. Il a également souligné que cet accord assurerait la sécurité énergétique de la Bulgarie, ainsi que de la région de l’Europe du Sud-Est. Un appel d’offres serait lancé l’année en cours pour le projet de TAP qui acheminera le gaz naturel azerbaïdjanais vers l’Europe via la Turquie, et la construction du gazoduc débuterait en 2015.

La Commission européenne et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) vont financer l’IGB. La construction du gazoduc IGB commencera cette année et s’achèvera en 2016.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules