POLITIQUE


Le Mexique est intéressé par le développement davantage des relations avec l’Azerbaïdjan

A+ A

Bakou, 13 janvier (AZERTAC). Une délégation conduite par Mme Gabriela Cuevas Barron, présidente de la Commission des Relations extérieures du Sénat mexicain, en visite en Azerbaïdjan, a rencontré les membres du groupe de travail interparlementaire mexico-azerbaïdjanais et de la commission des droits de l’homme.

Lors de la rencontre la présidente de la Commission des droits de l’homme du Milli Medjlis, Mme Rabiyyat Aslanova, a informé les membres de la délégation mexicaine sur l’Azerbaïdjan. Elle a noté que l’Azerbaïdjan, après avoir rétabli son indépendance en 1991, avait parcouru un chemin de développement très rapide dans un court délai et était devenu le pays le plus développé de la région. Rabiyyat Aslanova a également parlé de l’histoire et de la courte existence de la République Démocratique d’Azerbaïdjan.

En parlant des liens azerbaïdjano-mexicains, la présidente de la commission a rappelé qu’il existait des relations diplomatiques entre les deux pays. Il a été noté que la réalisation des visites réciproques revêtait une grande importance du point de vue de l’élargissement davantage des relations.

En donnant des informations sur le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh, Mme Rabiyyat Aslanova a souligné que 20 % des territoires azerbaïdjanais avaient été occupés, plus d’un million d’Azerbaïdjanais se sont réduits à l’état de réfugiés et de personnes déplacées à la suite de l’agression militaires de l’Arménie. Les instruments adoptés par une série d’organisations internationales, y compris le Conseil de sécurité de l’ONU, en ce qui concerne le règlement du conflit n’étaient pas toujours respectés par l’Arménie.

Mme Gabriela Cuevas Barron a présenté ses remerciements pour les informations détaillées et l’hospitalité chaleureuse. Elle a fait savoir qu’il existait un grand potentiel pour développer davantage les relations mutuelles entre les deux pays. Elle a dit que l’Azerbaïdjan avait parcouru un grand chemin de développement durant les dix dernières années, marquant que le Mexique était intéressé par le développement davantage des relations avec l’Azerbaïdjan dans les domaines du tourisme et de l’économie.

Lors e la rencontre un échange de vues a eu lieu sur d’autres questions d’intérêt commun.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules