POLITIQUE


Le numéro d’automne de la revue «Caucasus International» a été consacré au sujet «La sécurité de l’Afganistan en 2014 : les aspects domestiques, régionaux et internationaux»

A+ A

Bakou, 13 janvier (AZERTAC). Le numéro d’automne de la revue «Caucasus International», la publication conjointe du Centre des études stratégiques auprès du président de la République d’Azerbaïdjan (SAM) et du Cercle eurasien des scientifiques à Ankara, a été publié.

Ce numéro de la revue est dédié au sujet «La sécurité de l’Afganistan en 2014 : les aspects domestiques, régionaux et internationaux».

L’avenir de l’Afganistan qui est l’une des possibilités du partenariat géostratégique aux relations des pays de la région du Caucase du Sud avec l’OTAN et les Etats-Unis, est analysé dans ce numéro. Les articles des experts tels que Thomas Barfield, Rocer Kangas et Ricardo Redael, sur les problèmes de sécurité auxquels l’Afganistan fera face en 2014 sont inclus à cette revue.

Christoph Stracota et Azad Garibov ont évalué les relations de l’Afghanistan avec l’Asie Moyenne dans leur article, Salih Dogan a analysé l’efficacité de l’aide financière de la communauté internationale à ce pays et la période de transition à partir de 2014.

Gülay Mutlu écrit sur les détérminants internes de l’Afghanistan et les problèmes actuels de la communauté afghane ; Janara Bokoreyeva et Beysenbek Toktogulov sur la coopération Russie – OTAN et la position de l’Organisation du traité de sécurité collective ; Zeki Günay sur la vision du Conseil de sécurité de l’ONU sur l’Afghanistan ; Gülsah Gürses sur la présence des femmes dans la communauté et à la politique afghane ; Oktay Tanrisever sur les relations futures de l’Afghanistan avec ses voisins.

La revue « Caucasus International » promeut la discussion intellectuelle non seulement de la région de Caucase, mais aussi des processus mondiaux.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules