POLITIQUE


Les perspectives du développement des relations interparlementaires azerbaïdjano – jordaniennes ont été discutées

A+ A

Amman, 15 janvier (AZERTAC). L’ambassadeur azerbaïdjanais au Royaume hachémite de Jordanie a rencontré Atef Tarawneh, président de la Chambre des représentants jordanienne.

Lors de cette rencontre, un échange des vues a été mené sur l’état actuel des relations bilatérales dans le domaine de la législation.

L’ambassadeur azerbaïdjanais, Sabir Aghabeyov, a présenté la lettre de félicitaton du président du Milli Medjlis, Oktay Assadov, adressée à Atef Tarawneh à l’occasion de son élection en tant que le président de la chambre des représentants et lui a souhaité plein succès dans l’exercice de fonctions officielles.

Le diplomate a fourni des informations sur les activités du groupe de travail pour les relations interparlementaires azerbaïdjano – jordaniennes et a exprimé son espoir qu’un tel groupe sera constitué bientôt au parlement jordanien.

L’ambassadeur azerbaïdjanais a noté que le sénat jordanien a adopté une résolution condamnant le génocide de Khodjaly et qu’il espèrait qu’une telle résolution serait aussi adoptée par la Chambre des représentants.

En remerciant pour la lettre de félicitations, Atef Tarawneh a déclaré que le groupe de travail pour les relations interparlementaires jordano – azerbaïdjanaises serait approuvé.

Quant au génocide de Khodjaly, le président de la Chambre des représentants a souligné que son pays avait toujours mis en relief du principe de la justice et qu’une décision appropriée serait aussi adoptée par cette chambre.

Les parties ont exprimé leur satisfaction quant au rythme de développement de la coopération fructueuse entre les deux pays et ont insisté sur le rôle du président Ilham Aliyev et du roi Abdullah II bin al-Hussein au développement des relations bilatérales.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules