MEMOIRE SANGLANTE


Une cérémonie commémorative consacrée à la mémoire des victimes du 20 Janvier s’est tenue à Huston

A+ A

Washington, 18 janvier (AZERTAC). Une soirée commémorative dédiée consacrée aux victimes du Janvier noir s’est tenue au Centre azerbaïdjanais à Huston. 

La tragédie de Janvier noir a été commise dans la nuit du 19 au 20 janvier 1990. Les troupes armées soviétiques sont entrées dans plusieurs directions dans la ville de Bakou et sans considération de l’âge et du sexe, elles ont tué impitoyablement 147 civils dans la capitale, des centaines de civils ont porté disparus, 744 civils ont été blessés dans les bourgs et les régions du pays, 841 personnes ont été arrêtées illégalement. 

La mémoire des victimes du 20 Janvier a été commémorée par une minute de silence. Ensuite, Mme Mehriban Afandi a parlé de l’histoire des événements de janvier. Elle a noté que bien que le janvier noir était entré dans l’histoire de l’Azerbaïdjan comme l’un des jours les plus tragiques, ces événements avaient ouvert une voie à l’indépendance future du pays. Mme Mehriban Afandi a abordé le développement économique de l’Azerbaïdjan, et ses réalisations dans les domaines des sports et de la culture.

Les participants de la soirée ont partagé leurs souvenirs relatifs au jour tragique de janvier 1990.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules